Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 05:42

 

Trois critiques de mon livre «  La déclaration du Président »

 

 

Le genre du livre de politique-fiction  est un des plus difficiles qui soient … les ficelles y sont souvent trop grosses, les personnages à peine masqués par des pseudos y sont trop facilement reconnaissables et trop  grossièrement caricaturés, et leurs auteurs n’y font, en général, que régler des comptes personnels qui n’intéressent qu’eux-mêmes.

 

 Je tiens donc à saluer une réussite qui tranche particulièrement avec le genre ; et je le fais d’autant plus volontiers que son auteur, Marc d’Héré, est un adversaire politique,  un « social-libéral » dont les idées sont aux antipodes des miennes, que j’ai connu du temps où nous étions tous deux au Parti Socialiste, et avec lequel j’entretiens maintenant des rapports qu’on peut qualifier d’exécrables. 

Je n’en suis donc que plus particulièrement à l’aise pour faire ici l’éloge d’un livre qui tranche agréablement avec les lois du genre.

 

L’ouvrage débute par un coup de théâtre : la démission-surprise de Sarkozy, au moment où on s’attendait au contraire  à ce qu’il officialise sa candidature pour la présidentielle de 2012 ; je ne vous en dirai évidemment pas davantage sur le remue-ménage que cela entraîne dans les rangs de la majorité comme dans ceux de l’opposition, toutes deux prises totalement à contre-pied.

 

Je crois que sa réussite tient à plusieurs facteurs :

 

- l’ auteur a traîné ses guêtres, pendant près d’un demi-siècle, dans plusieurs partis politiques, à des postes de responsabilité ; il connaît donc tous les secrets sur la façon dont fonctionne tout ce monde-là (à droite comme à gauche), et sur les automatismes avec lesquels les hommes politiques fabriquent mécaniquement des discours qui n’ont que peu de rapports avec leurs idées, sur leurs ambitions personnelles qu’ils cherchent à masquer derrière des soi-disant différents idéologiques, sur l’importance méconnue des affaires sexuelles dans ce petit monde-là (le livre a été écrit avant les mésaventures de DSK) etc…  

 

- il a eu l’habileté de composer des personnages qui ne sont pas le simple décalque de ceux qui s’agitent sur la scène politique, mais qui mêlent, chacun, des caractères empruntés à plusieurs d’entre eux, ce qui les rend encore plus vrais que ceux que nous connaissons ;  

 

- il a trouvé le ton juste et si rare, celui d’un humour un peu (pas trop) distancié qui ne peut être que le fruit d’une longue pratique de cet univers très particulier auquel il appartient toujours, sans verser, pour autant, dans l’acrimonie des espoirs déçus : c’est la bonne distance, celle de celui à qui « on ne la  fait pas », mais qui n’a pas, pour autant, de comptes personnels à régler ;

 

- enfin, il a su le terminer par un coup de théâtre très habile, parce qu’on croit l’avoir deviné...mais ce n’est justement pas celui qu’on attendait (et que je ne vous révélerai évidemment pas) parce qu’il est aussi impossible que parfaitement vraisemblable.

   

Elie Arié

 

 

 

Comment classer cet ouvrage : roman, politique, science-fiction, description d'une réalité camouflée, pamphlet, chronique d'un scénario annoncé ?...On est plongé dès les premières pages dans la vie politique actuelle avec ses partis et ses hommes bien que l'auteur ait eu recours à des pseudonymes, mais aussi dans le futur à quelques mois des élections présidentielles !

Tout  y est dans ce livre :

Le pessimisme des français, moins heureux, même, que les peuples en guerre, le mal être des classes moyennes,  les réformes difficiles dont celle sur les retraites qu'a menées la majorité mais qui se sont retournées contre le président, du fait des dissensions internes et des critiques systématiques de l'opposition ! Les partis actuels de l'arène politique : l'extrême gauche, les écologistes, les socialistes et leur « primaire », les sociaux-libéraux, les démocrates chrétiens,  les différents courants centristes et de la majorité, l'extrême droite,…

On y retrouve la quête du pouvoir, l'ambition, « être tout en haut », la jouissance d’ y parvenir, le narcissisme, les luttes intestines,  les attaques personnelles, les polémiques, la médiocrité de la presse, les sondages, mais aussi  la reconnaissance du travail accompli par le gouvernement actuel.

C’est aussi une réflexion sur les idées "de la gauche moderne" : rendre la société plus mobile et plus équitable, partager les richesses, le libéralisme économique, la nécessité des réformes, l'irréalisme et l'archaïsme de la gauche actuelle, la flexisécurité, la diminution nécessaire des dépenses publiques, des impôts, des charges sur les entreprises.

Et puis l'originalité de l'intrigue qui pourrait être plausible voir devenir réalité !

Merci Marc pour ce bon moment de lecture.  

Patrick Rousselle

 

« Une fiction politique ? » Le point d’interrogation du sous titre du dernier livre de Marc d’HERE « La déclaration du Président », résume à lui seul tout le caractère ambigu du monde de la politique, l’incertitude qui y règne, avec ses rebondissements incessants, les plus inattendus, l’affaire Dominique STRAUSS KAHN venant encore d’en rapporter la preuve, avec  il faut bien le dire, l’aide du judiciaire qui n’est jamais très loin.

 

L’auteur a su aussi montrer le mystère et la complexité de ce monde où le mythe se mêle à la réalité, où la rouerie précède le coup fourré, où le cynisme l’emporte, où la fidélité à des idées et à des hommes  se mêle à l’ambition.

 

Marc d’Héré a également parfaitement analysé la recherche éperdue du pouvoir, préférée à l’exercice du pouvoir lui même,  souvent décevant et toujours trop évanescent pour ceux qui en jouissent. Il a su mettre en évidence la grande lucidité des hommes politiques qui ne se font aucune illusion sur leur prochain…comme sur eux mêmes.

 

Stratégies, calculs, billard à plusieurs bandes, Marc d’Héré passe en revue toute la panoplie du parfait politicien, avec tout ce qui gravite autour, notamment la presse qui n’est pas épargnée. Ecrit dans un style agréable, ce livre captivera aussi bien les passionnés de la politique, que les novices qui aimeraient découvrir un milieu qu’ils jugent par trop ésotérique.

 

Eric Seydoux

 

 

Le livre, « La déclaration du Président- une fiction politique ? » publié  aux Editions de Passy, est en vente dans les grandes librairies, notamment dans les FNAC.

 

Je peux aussi l’adresser (à des conditions préférentielles) à ceux qui m’en adresseront la demande à ies1@hotmail.fr

 

Enfin, je serai mercredi 14 septembre, de 13 à 19 heures,  à l’Entrepôt – lieu de culture-  7, rue Francis de Pressensé, 75014 Paris, pour le dédicacer.

 

Marc d’Héré

 

Le Président -le vrai- vient de me remecier de lui avoir remis mon livre...J'espère qu'il lui plaira...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans Réflexion politique
commenter cet article

commentaires

Jacqueline Nizet 18/09/2011 19:43


L'ami qui est venu avec moi, mercredi, le "père Joseph", a lu votre livre en moins de 24 heures, comme un roman policier; je vais m'y mettre rapidement également.


Marc d'Here 14/09/2011 09:41


voir:http://www.amazon.fr/d%C3%A9claration-du-pr%C3%A9sident-Marc-H%C3%A9r%C3%A9/dp/2351460367