Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:42

 

COMMUNIQUE

 

Une délégation de La Gauche Moderne conduite par son président, Jean-Marie BOCKEL et composée de  Michel SUCHOD (Secrétaire général), Daniel MARSIN (sénateur de Guadeloupe et

porte-parole), Yves URIETA (ancien maire de Pau et membre du Comité permanent) et

Christian DEBEVE (Délégué général) et a été reçue ce matin à un petit-déjeuner de travail par

le Ministre Eric WOERTH et ses collaborateurs chargés du dossier retraites.

 

Jean-Marie BOCKEL a pu exprimer les principales positions de son parti :

1. Maintien de l’âge légal de la retraite à 60 ans

2. Augmentation de la durée du travail, pour tenir compte de l’allongement de la vie

humaine et de l’amélioration de la santé publique

3. Proposition de passer dès que possible à un système de retraites calculé sur un nombre

de points. Ce système permettra :

- de mettre en place une nouvelle définition de la notion de pénibilité

- de faciliter la mobilité des salariés entre les différentes professions désormais toutes placées sous le même système à points

- d’attribuer des points supplémentaires sur critères sociaux (maternité, années

de chômage, etc.)

- de préparer la marche vers l’unicité des régimes de retraite

 4. En outre, pour faciliter l’emploi des seniors, La Gauche Moderne propose de dispenser les entreprises

qui les emploient des cotisations sociales patronales.

 

****

 

La Gauche Moderne  pense que les Français sont prêts à accepter une augmentation du nombre d’années

travaillées contre la garantie de l’Etat sur le système de répartition.

LGM tient beaucoup à la marche vers l’unicité des régimes de retraites, car seul un régime

unifié permettra la mise en place d’une couverture retraites universelle.

LGM pense qu’il serait raisonnable de prévoir qu’un point d’étape soit fait au moins tous les

10 ans afin de permettre de réajuster le système en tenant compte des nouvelles données

démographiques et économiques. En outre, s’il est possible de le faire techniquement, un

bilan sur les droits-retraite de chaque citoyen sera adressé à celui-ci annuellement.

 

****

 

Une discussion très constructive s’est engagée entre les deux délégations sur l’ensemble de

ces points, et La Gauche Moderne a particulièrement apprécié la qualité d’écoute du Ministre

WOERTH et de son équipe. Par ailleurs, LGM a indiqué qu’elle allait rencontrer les

principaux syndicats pour des échanges de vue sur les retraites.

 

La Gauche Moderne, le 6 mai 2010

 

 

Dépêche AFP

 

 

La Gauche moderne, parti associé à la majorité présidentielle, a présenté jeudi ses propositions pour la réforme des retraites, se prononçant pour le maintien de l'âge légal à 60 ans, lors d'un

entretien avec le ministre du Travail Eric Woerth en charge du dossier.

 

Qualifiant l'entrevue de "très constructive", le parti du secrétaire d'Etat à la Justice Jean-Marie Bockel indique dans un communiqué qu'il rencontrera également "les principaux syndicats pour des échanges de vue sur les retraites".

 

La Gauche moderne (LGM) se dit favorable à "une augmentation de la durée du

travail, pour tenir compte de l'allongement de la vie humaine et de

l'amélioration de la santé publique" mais avec un "maintien de l'âge légal

de la retraite à 60 ans".

 

Selon le mouvement social-libéral, "les Français sont prêts à accepter une

augmentation du nombre d'années travaillées contre la garantie de l'Etat sur

le système de répartition".

 

Le parti propose l'instauration, "dès que possible, d'un système de

retraites par points" permettant notamment "de mettre en place une nouvelle définition de la notion de pénibilité".

 

Ce système permettra également "de faciliter la mobilité des salariés entre les différentes professions, d'attribuer des points supplémentaires sur des critères sociaux (maternité, années de chômage...) et de préparer la marche vers l'unicité des régimes de retraite", détaille le communiqué.

 

En outre, pour faciliter l'emploi des seniors, "LGM propose de dispenser les

entreprises qui les emploient des cotisations sociales patronales".

Le parti de M. Bockel prône "l'unicité des régimes de retraites" et estime

"raisonnable de prévoir au moins un point d'étape tous les 10 ans pour

réajuster le système en tenant compte des nouvelles données démographiques

et économiques"

Enfin, LGM souhaite, "s'il est possible de le faire techniquement", que chaque citoyen puisse recevoir annuellement un bilan de ses droits-retraite.

 

AFP

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc d'Here 18/05/2010 07:26


Selon un sondage CSA/CECOP pour le Cercle des épargnants paru dans La Tribune de mardi, une majorité des Français (54%) estime qu'il faudra "d'ici une dizaine d'années"
reculer l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 65 ans. Au contraire, 43% des sondés y sont plutôt hostiles. Quant au financement, les deux tiers (66%) estiment "que le risque de faillite du
système est réel dans les années à venir", alors que 28% trouvent qu'on "exagère les difficultés". Par ailleurs, si une augmentation des cotisations patronales et salariales est jugée nécessaire
que par 50% des Français, la baisse des pensions est, quant à elle, rejetée (54% contre 40%).

Le JDD

Le projet du gouvernement semble de mieux en mieux passer dans l'opinion.
D'ailleurs même l'opposition syndicale est plutôt modérée, et les consultations continuent...


marc d'HERE 16/05/2010 20:27


INFO LE FIGARO - Travailler plus longtemps sera le «socle» de la réforme. Une «contribution supplémentaire» sur les hauts revenus et les revenus du capital, n'entrant pas dans le périmètre du
bouclier fiscal, sera mise en place.


Marc d'Here 08/05/2010 19:30


Rencontres avec Jean-Marie Bockel, Cécile Duflot, Xavier Bertrand et Laurianne Deniaud

Dans le cadre de la réforme des retraites, Eric Woerth a rencontré le 6 mai Jean-Marie Bockel (La Gauche Moderne), Cécile Duflot (Les Verts), puis Xavier Bertrand (Union pour un Mouvement
Populaire), puis Laurianne Deniaud, (Mouvement des Jeunes Socialistes).

Site: www.retraites2010.fr ( voir diaporama)