Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 20:37

 

 

L’affaire Bettencourt/Woerth, qui ne  repose sur rien, est un vrai bonheur pour les socialistes et les médias qui les soutiennent.   Exploitant les frustrations et les inquiétudes liées à la crise  et aux mesures forcément impopulaires que le gouvernement est amené à prendre, les accusateurs   assènent  l’argument   de l’injustice sociale qui serait la marque du gouvernement et du Président.  Ceux-ci sont accusés de  collusion avec ceux qui détiennent l’argent,  ce qui se traduirait à la fois par des comportements contraires à l’éthique  et une politique favorable aux plus riches.

 

L’entreprise de déstabilisation à laquelle on assiste et qui s’exprime dans la honteuse chasse à l’homme dont est victime Eric Woerth, utilise avec démagogie et au seul bénéfice de l’extrême droite,  la prétendue  connivence entre la plus grande fortune de France et un ministre, fidèle du Président,  qui, dans la crise, refuse  de toucher au  « bouclier fiscal » et défend  une réforme des retraites  supposée ne s’attaquer qu’aux  « petits ». Tous les symboles sont là, et s’il faut pour les utiliser recourir au mensonge et au trucage, cela ne gêne en rien les « bonnes consciences » de la gauche, à une remarquable exception près.

                                                                                                                                  

Toujours est-il que le sentiment d’injustice se répand et se renforce dans l’opinion,  qu’il pollue l’ensemble de  la politique gouvernementale,  et  qu’aucune mesure  même la plus justifiée ne pourra être approuvée tant qu’il  subsistera. Une double réponse doit y  être rapidement apportée, en terme de moralisation de la vie politique et de justice sociale. Le Président doit montrer que sa politique reste fidèle à ce qui en fait sa valeur, notamment pour La Gauche Moderne : « la réforme juste ».

 

Nicolas Sarkozy vient d’annoncer  quelques excellentes mesures d’économies.   Utiles, elles  ne répondent pourtant que très  partiellement à l’exaspération populaire. Elles touchent pour l’essentiel à la réduction du train de vie de l’Etat quand les Français attendent que soient personnellement concernés les individus qu’ils estiment être privilégiés.

 

Le Président  pourrait à l’occasion du 14 juillet,  prononcer  un discours  « d’effort et de cohésion nationale », au cours duquel il mettrait en perspective la nécessité de la politique de réduction des déficits mise en œuvre,  et  évoquerait  plusieurs mesures de moralisation et de   justice : 

 

Dans « l’affaire Bettencourt », ce serait d’abord la confirmation  que l’on ira au bout de la transparence.  Pour éviter toute confusion, l’incompatibilité entre les fonctions de membres du gouvernement et  de trésorier d’un parti politique serait affirmée. 

 

Les  mesures de moralisation et d’économies qui viennent d’être  décidées seraient rappelées et les   premières applications concrètes annoncées.

 

Les rémunérations du Président,  des ministres,  des parlementaires (voire celles d’autres responsables) seraient  gelées pendant 3 ans.

 

Le bouclier fiscal serait suspendu pendant 3 ans. Les mesures de la loi TEPA relatives à la défiscalisation des heures supplémentaires seraient également  suspendues

 

Les niches fiscales seraient  diminuées de 20%.

 

L’augmentation de la tranche supérieure d’impôt sur le revenu, de 1% prévue dans le plan  pour les retraites passerait  à 3% !

 

Sans doute d’autres mesures sont envisageables, mais l’important est que Nicolas Sarkozy parle vite et fort. Les Français l’attendent.

 

 

Marc d’Héré

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans démocratie
commenter cet article

commentaires

Elie Arié 08/07/2010 15:07


Non, j'ai toujours dit que cette affaire était politique, et sans doute pas juridique (sauf en ce qui concerne les comptes en Suisse de Mme Bettencourt, et le rôle que jouait dans leur gestion Mme
Woerth, si le pouvoir veut se donner la peine d'enquêter sur ce point, ce qu'il ne fera sans doute pas: "une République irréprochable", disait Sarkozy...mais pas trop quand même).

Peut-être pourrions-nous nous mettre d'accord, à propos de ton article, en constatant que Sarkozy ne prendra aucune des décisions que tu lui suggères?


Marc d'Here 08/07/2010 15:26



Il y en a un autre depuis...



Elie Arié 08/07/2010 14:28


Pour l'instant, ce ne sot pas "mes amis" qui sont en train de tomber...


Marc d'Here 08/07/2010 14:53



Personne ne tombe à ma connaissance...


Mais il me semblait que tu étais tout à coup moins sévère avec Sarkozy et Woerth, comme si l'évolution de la situation t'amenait à adopter une attitude plus éloignée de celle des accusateurs
socialistes ou mediapartistes...Mais je me trompe sans doute!



Elie Arié 08/07/2010 12:03


Ce qui gêne, c'est qu'un Ministre du Budget, censé lutter contre la fraude fiscale, fasse nommer sa femme dans l'entreprise qui gère les biens de la 3è fortune de France, dont la fraude fiscale est
maintenant avérée (existence non niée de comptes en Suisse: figuraient-ils sur la liste des 3 000 que Woerth s'est procurée?).

C'est juridiquement inattaquable, mais politiquement indéfendable.


Marc d'Here 08/07/2010 14:16



Quel retro pédalage!


Sentirais-tu que le vent tourne et te préparerais-tu à laisser tomber tes amis?...



eric ascensi 08/07/2010 10:46


Ce n'est pas une "affaire" Bettancourt mais un "système" Bettancourt. Il faut arrêter de parler affaire ou scandale alors qu'il n'y a RIEN à reprocher ni au ministre ni à sa femme pour l'instant.
Ce qui fait crier la presse c'est seulement un système q'ils refusent TOUS d'admettre à gauche : quand on a de l'argent, on a a des relations haut-placées, puis quand on a des relations on s'appuie
sur un réseau de gens puissants, la politique ne faisant que s'inscrivre dans ce shéma là, y compris pour son financement -très encadré-. Nulle surprise donc d'imaginer qu'en voulant "réglementer
la finance", limiter l'évasion fiscale, un pouvoir de droite irait à l'encontre de ses propres intérêtS. CQFD. La situation impose aujourd'hui que l'on préfère être dirigés par des gens issus de
réseaux moins puissants, moins fortunés, moins "connectés". Le "système" actuel est rejeté, c'est le chant du cygne pour une certaine manière de faire de la politique. Reste à savoir si nos futurs
gouvernants seront des socio-démocrates ou des chrétiens-démocrates sourcilleux ou alors des "khmers rouges" revanchards qui voudront éliminer toute une classe sociale...


Elie Arié 07/07/2010 23:22


Une certaine stratégie de défense qui consiste à invoquer un complot, à dénoncer un chef d’orchestre clandestin, à stigmatiser hargneusement la presse en général et accuser les socialistes de tirer
les ficelles de cette histoire, est assez pathétique.


Marc d'Here 08/07/2010 08:12



Tout ce que tu dis est faux. Pardonne-moi mais c'est ainsi


Il n'y a pas de complot ou de chef d'orchestre clandestin, c'est plus simple.


Il y a un site Mediapart dont le patron edwy Plenel (viré du Monde!) affirme clairement qu'il veut démolir Sarkozy (je l'ai entendu personnellement à au moins deux reprises se vanter de cela...).
Journaliste d'investigation (comme il se définit) utilisant la délation et l'approximation il monte en épingle cette affaire (comme la fable de Karachi) pour atteindre Sarkozy! Bien évidemment
les socialistes s'engoufrent dans cette affaire et se mettent à en faire plus encore!! suivis par ceux que la chasse à l'homme excite (tu vois de qui je veux parler Elie Arié)...


Voilà c'est simple. Pas de complot, une "affaire" sortie par haine par un journaliste et enfourchée par quelques opposants médiocres et systématiques. Et cela "prend" bien sûr compte tenu de la
situation générale et de l'appêtit du public pour ce genre d'affaires.


On ne stigmatise pas "hargneusement" (pour les hargneux, voir plus à gauche!), LA PRESSE, mais quelques organes de presse bien connus (Mediapart, Le Monde, Marianne) dont les méthodes en
écoeurent plus d'un, mais c'est la démocratie!...D'autres médias même d'opposition (Libération, Le Nouvel obs...) tout en attaquant sans concession le Président, ont une attitude bien différente.
Voir par exemple Libération qui reconnaît aujourd'hui que les déclarations de l'ex comptable, sont déjà en partie contredites...


Quand aux socialistes, ils ne tirent pas les ficelles...Ils suivent, ils répètent, et profitent de cette "affaire" pour attaquer le Président et la réforme des retraites...Ils pensent trouver
plus facilement sur ce terrain que sur celui des idées ou des propositions, le moyen d'attaquer le Président. Et  que cela profite à l'extrême droite, n'est pas pour leur  déplaire
(les exemples sont légion, tu l'admettras sans peine, de la collusion PS/FN...). Ils ne tirent aucune ficelle, les pauvres, mais utilisent simplement des méthodes indignes dans leur
lutte politique.  Certains heureusement, socialistes ou anciens socialistes (Rocard, Lang, Chevènement, Dray...)  ont une autre attitude, tu devrais t'en inspirer, et réfléchir unpetit
peu, Elie! 



Elie Arié 07/07/2010 23:10


Sarkozy à Brie-Comte-Robert déclare : « c’est étonnant de voir le pays s’emballer sur une calomnie au lieu de se passionner pour les grands sujets ». Remarque juste. Mais qui, le jour des
manifestations sur la réforme des retraites a décommandé une rencontre prévue avec les ONG qui voulaient l’entretenir des dossiers importants abordés par le G20, pour s’entretenir plusieurs heures
avec le footballeur Thierry Henry ?

Le député UMP, Lionnel Luca : « lors de l’affaire DSK, la droite avait été moins agressive que la gauche aujourd’hui à propos de l’affaire Woerth ». Petit détail : DSK, lui, avait démissionné.


Marc d'Here 08/07/2010 07:30



Je ne vois pas le rapport... Les ONG, Sarkozy leur avait proposé d'être reçues par leMinistre des Affaires Etrangères...Elles ont refusé!


Comment sais-tu que ce qu'elles avaient à lui dire était "important"?


Et Sarkozy ne s'est pas entretenu plusieurs heures avec Henry!


Je ne vois pas ce que la démission de DSK change à la question.


...



Elie Arié 07/07/2010 19:14


Cela est survenu après mon commentaire; d'autre part, une plainte contre X n'est pas la même chose qu'une plainte contre Claire Thibout (pourquoi l'appelle-t-on "Claire T."? elle est mineure?
saura-t-on un jour qui sont ces mystérieux Eric W. et Nicolas S., qu'elle accuse dans la presse d'avoir reçu des enveloppes d'une certaine Liliane B?)


Marc d'Here 07/07/2010 21:29



En tous cas ce que tu écrivais était faux, comme souvent,  monpauvre Elie...


Et quand à la plainte contre X, vu le motif c'est la même chose mais destiné seulement à éviter une plainte en réponse de la dame...Ce qui allongerait les délais...Or Woerth est pressé que soient
mis à jour les mensonges de ceux que tu soutiens...Sa femme a également porté plainte...Le boomerang est lancé...Tes amis n'ont pas encore gagné!


Je remarque qu'un de tes anciens amis Chevènement est assez discret sur cette affaire et je m'en réjouis...


 



Marc d'Here 07/07/2010 17:08


Elie qui dit toujours n'importe quoi...Je te signale que Woerth porte plainte contre X pour dénonciation calomnieuse de financement illégal de campagne...C'est à dire contre cette Claire T. Tu
disais le contraire!


deslilas10 07/07/2010 16:50


Bel exemple de soumission librement consentie.
Rendez vous dans deux ans au plus tard comme je vous l'avais promis après le 7 mai 2007.


Marc d'Here 07/07/2010 17:07



J'ai oublié ce que vos disiez à l'époque...Rappelez-le moi SVP.



Elie Arié 07/07/2010 15:14


Plusieurs remarques:

"L’affaire Bettencourt/Woerth, qui ne repose sur rien" : qu'attendent donc Eric Woerth et Liliane Bettencourt pour porter plainte contre Médiapart et contre Mme Claire Thibout? En attendant, les
perquisitions faites par les policiers de la Brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP) ont permis de retrouver la trace d'un débit de 50 000 euros, à l’agence de la BNP de la
Grande-Armée, le 26 mars 2007, conformément à ce que l’ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, avait déclaré, lundi 5 juillet, au site Mediapart.

"Toujours est-il que le sentiment d’injustice se répand": on parle de raboter certaines niches fiscales, mais pas la plus importante d'entre elles, celles de l'amendement Copé exonérant
l'imposition des plus-values réalisées par des entreprises qui vendent leurs filiales (22 milliards en 3 ans).

"Une hausse de 1% de la tranche supérieure de l' IRPP" (qui ne représente évidemment pas une hausse de 1% des impôts de ceux qui atteignent cette tranche): toujours rester dans le symbolique.

"s’il faut pour les utiliser recourir au mensonge et au trucage": il semble de plus en plus que le mensonge et le trucage ne soient pas du côté où tu le prétends.


Marc d'Here 07/07/2010 15:52



Je ne suis pas étonné de te voir défendre ceux qui mènent cette "chasse à l'homme"...Encore une fois je me réjouis de ne pas être dans ton camp!