Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 15:09

 

Les conclusions du  débat organisé par l’UMP sur la laïcité, me paraissent  assez intéressantes, même si elles ne sont  pas bouleversantes…Ce qui n’était d’ailleurs pas souhaitable.   Elles ne méritent, me semble-t-il,  ni l’excès d’honneur que lui accordent ses auteurs,  ni l’indignité à laquelle les condamnent ses contempteurs.

Que le Front National y soit opposé c’est naturel, ce débat  visant à apporter quelques réponses  aux problèmes qu’il soulève. Or on sait que le F.N. ne peut prospérer qu’en l’absence de solution aux questions qu’il pose. Toute solution apportée, à condition qu’elle se traduise en actes et ne se limite pas à des paroles, lui enlève une occasion d’indignation et de propagande.

Que les  socialistes soit contre, c’est normal, leur opposition est systématique et universelle.

Mais, que  les centristes et les radicaux chantres de la laïcité le soient aussi, c’est curieux et même un peu  surprenant. Sont-ils vraiment opposés aux mesures qui ont suivi ce débat, jugent-ils que ce débat et les propositions qu’il a entraînées  ne surviennent pas au bon moment ? …Sans qu’on sache très bien quand viendra ce « bon moment »?

Sont-ils opposés à ce code de la laïcité, réclamé par plusieurs organisations laïques, précédé d’une solennelle résolution parlementaire. Ce code pourtant aurait l’avantage d’organiser les normes existantes, de les rendre plus claires  et mieux comprises, de consacrer et de pérenniser des  solutions jurisprudentielles, de proposer des solutions à quelques contentieux non tranchés, de donner une valeur réglementaire à certaines circulaires (évidemment pas à  celle sur les Roms, qui, si elle a très justement ému les centristes, ne les a tout de même pas conduit à démissionner !…)?  On se demande pourquoi ils refusent ce code ou pourquoi souhaitent-ils en retarder l’élaboration.

Sont-ils opposés à l’enseignement du principe de laïcité, à l’école et à une formation à la laïcité des agents des services publics, ou souhaitent-ils en retarder l’application, estimant que ce n’est pas le moment ?  Et qu’en est-il de cette proposition de l’UMP d’étendre les exigences de neutralité aux collaborateurs occasionnels du service public, ou de celle interdisant de récuser un agent du service public en raison de son sexe ou de sa religion supposée (exemple à l’hôpital).  Jugent-ils  ces mesures inutiles, critiquables ou intervenant trop tôt ?... Faut-il attendre ?

Est-il inutile  ou nocif, de rappeler que, dans le cadre d’un service public, les convictions religieuses, politiques ou philosophiques n’autorisent pas à invoquer un traitement spécifique de nature à mettre en cause son bon fonctionnement, mais que, dans cette limite, des aménagements peuvent être trouvés, par exemple concernant les prescriptions alimentaires (menus végétariens) et les fêtes religieuses (dates des examens ou concours) ?     Et de prévoir une interdiction de se soustraire aux programmes scolaires obligatoires tels que les enseignements de « sciences de la vie et de la terre », d’« éducation physique et sportive » et d’éducation civique ? Peut-on affirmer clairement par voie législative que, sauf manifestations à caractère traditionnel, l’exercice du culte hors des lieux de culte est subordonné  à déclaration préalable, ou est-ce incongru,  non souhaitable ou impossible ?

Est-il enfin malsain, dans le respect de la loi,  de se pencher quelque peu sur le financement des lieux de culte, l’origine ou la collecte  des fonds et d’examiner la possibilité de certaines interventions de la part des collectivités locales, au lieu, comme le recommandait Jean-Louis Borloo, l’autre soir,  de fermer les yeux, de ne pas trop essayer de savoir comment les choses se passent, ni comment les collectivités agissent ? …Les choses ne sont peut-être pas forcément très légales, mais n’allons pas chercher et laissons faire disait-il, à peu près si j’ai bien compris… Pour un adepte de la transparence!...

Ces propositions et quelques autres qui ont suivi le débat de l’UMP, qui n’est pas mon parti et dont beaucoup de choses me séparent,  me paraissent de bon sens et non dénuées d’intérêt.

Bien entendu, on n’est pas obligé  de les approuver toutes,  rien n’interdit alors d’en débattre !  Mais il semble, justement, que cela soit interdit !  Thème sacré !  Sujet tabou ! Laissons les problèmes et les questions sans réponse s’accumuler, n’en disons rien…J’ai bien peur, alors  que le F.N. soit celui qui profite le plus de ce silence. Malheureusement.

Marc d’Héré

Sur ce sujet sensible, je crois nécessaire de  préciser à nouveau,  que ce que je publie sous ma signature n’engage que moi, et en aucun cas quelque organisation politique que ce soit.  D’ailleurs il s’agit, en l’occurrence,  de ce qui me semble juste, sans être le moins du monde certain de détenir la vérité…Qu’un débat s’engage sur ce sujet, me paraitrait particulièrement utile.

Voir sur ce même blog, 2 articles : 

Laïcité, 26 propositions de l’UMP, 6 avril : http://marcdhere.over-blog.com/article-laicite-26-propositions-de-l-ump-71137906.html

Libres propos politiques, 30 mars : http://marcdhere.over-blog.com/article-libres-propos-politiques-1-70587338.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans Laïcité et religions
commenter cet article

commentaires

Marc d'Here 31/05/2011 20:53


L'Assemblée nationale a voté, avec les seules voix de l'UMP, une proposition de résolution parlementaire - simple voeu sans force de loi - sur "l'attachement au respect des principes de laïcité et
de liberté religieuse", portée par le patron de l'UMP Jean-François Copé.

Comme prévu les "centristes" n'ont pas voté! Il devient de plus en plus évident qu'ils ne font plus vraiment partie de la majorité...et hélas LGM se range dans leur camp!


cellobello 31/05/2011 12:54


"Que feront les radicaux?"

Quels radicaux?
Si j'ai bien écouté Borloo, il a renoncé à ce combat fondamental des radicaux qu'est le combat pour la laïcité, qui garantit la liberté de la pensée et des croyances.
Le PRG sauvera-t-il cette valeur fondamentale, défendue par les radicaux?


Marc d'Here 31/05/2011 16:04



En tous cas, on constate que le débat engagé par l'UMP sur la laïcité a été utile, alors que les "centristes" étaient aussi réticents que la gauche, et préconisaient, comme à l'ordinaire, de ne
rien dire, et de ne rien faire...



Marc d'Here 31/05/2011 07:53


Jean-François Copé, qui entend continuer à occuper le terrain de la laïcité désormais investi par le Front national, va présenter mardi à l'Assemblée nationale un projet de résolution sur ce thème,
un texte que les socialistes refusent de voter en l'état.


Marc d'Here 31/05/2011 11:00



Que feront les radicaux?



plus que 390 jours 13/04/2011 09:19


"Vous êtes tellement habitué de venir nous censurer en paroles, à défaut d'être au pouvoir pour le faire vraiment, que vous ne vous êtes pas aperçu que les accords et désaccords entre les deux
protagonistes ont survécu à des années d'expérience du monde réel. Ce qui rend vos propos ridicules."

je peux retrouver dans ce blog les posts de Marc d'Here indiquant qu'il stoppait la publication des interventions de Elie Arié. J'ai encore de la mémoire, chère Madame. Dire la vérité n'a jamais
été ridicule.


plus que 390 jours 13/04/2011 09:16


"C'est ça que vous appelez un argument? Il faut faire comment pour débattre avec ça? "

Mais, voyons. Je peux faire comme vous, extraire des parties de vos posts, aucun intérêt. J'estime avoir très souvent argumenté sur ce blog, en particulier lors du débat sur les retraites.


cellobello 13/04/2011 05:25


"N'oublions pas tout de même qu'il a été aussi censuré parce que ses propos ne plaisaient pas."

Vous êtes tellement habitué de venir nous censurer en paroles, à défaut d'être au pouvoir pour le faire vraiment, que vous ne vous êtes pas aperçu que les accords et désaccords entre les deux
protagonistes ont survécu à des années d'expérience du monde réel. Ce qui rend vos propos ridicules.


cellobello 13/04/2011 05:19


"Plus que 391 jours avant que le peuple mette à la tête du pays un vrai président de la République"

C'est ça que vous appelez un argument? Il faut faire comment pour débattre avec ça?


Elie Arié 12/04/2011 18:18


Allez, petit cadeau d'adieu, extrait de :

http://tinyurl.com/5t3va22

"Avant son départ de l'UMP, Jean-Louis Borloo compte ses soutiens" (...)

"Les déçus du sarkozysme":(...)



"Ancien membre du gouvernement, Jean-Marie Bockel, sénateur du Haut-Rhin et président de la Gauche moderne, est également un soutien avéré de Jean-Louis Borloo, dont la candidature est "une
hypothèse très sérieuse". L'annonce de l'ancien ministre de l'écologie n'est qu'une étape dans un processus plus large menant à l'élection présidentielle, explique-t-il."


plus que 391 jours 12/04/2011 17:28


Ne vous inquiétez pas. Il est déjà parti et il est revenu. N'oublions pas tout de même qu'il a été aussi censuré parce que ses propos ne plaisaient pas. Vous parlez de débat mais dans les faits,
vous ne débattez pas puisque vous pourfendez à chaque fois les intervenants anti-sakozistes, sans arguments bien souvent. Plus que 391 jours avant que le peuple mette à la tête du pays un vrai
président de la République.


Marc d'Here 12/04/2011 21:30



Le départ définitif  d'Arié ( il y a eu déjà  plusieurs départs "définitifs" qui se sont avérés "provisoires" ) n'est en aucun lié à des propos"qui ne plaisaient pas"...Il y en a
d'autres avec lesquels je ne suis pas d'accord, ne serait-ce que les vôtres et cela ne me gêne pas. Et je crois donner autant d'arguments que d'autres dans les débats, sachant que l'essentiel de
mes arguments sont en général dans mes articles...Et puis d'autres, d'accord ou pas avec moi, débattent très librement. Je ne crois vraiment pas qu'on puisse accuser ce blog de ne pas respecter
la liberté d'expression.



G.P 12/04/2011 14:27


@Elie ARIE
Je regrette votre décision sur votre participation à ce blog, qui j’espère n’est que provisoire. Je trouve toujours de l’intérêt à vos interventions, y compris quand je ne suis pas d’accord avec
vous, et même si je comprends que parfois vous puissiez irriter. J’espère vous relire bientôt.