Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 20:39

 

 

Malgré le renfort des étudiants et des lycéens, la mobilisation a encore baissé,  ce samedi 2 octobre par rapport au 23 septembre (où elle avait déjà été plus faible que le 7).  Les chiffres officiels qui étaient de  plus d' 1,1 million le 7 septembre, étaient  descendus à 1 million le 23 et 900.000 aujourd'hui 2 octobre.

 

Même si les syndicats avancent d'autres chiffres, ils reconnaissent des baisses dans plusieurs grandes villes et , évoquent, pas très à l'aise, une   "mobilisation comparable" au 23 septembre...

 

 

Cette baisse, en tous cas,  n'empêchera pas le gouvernement de faire encore évoluer son projet de réforme des retraites vers  encore plus de justice. Après les importantes avancées déjà réalisées à l'Assemblée Nationale et en Commission au Sénat (sur la pénibilité et  pour les handicapés), avancées que les syndicats se refusent à reconnaître, il est certain qu'en séance, le Sénat prendra encore d'autres mesures de justice, notamment en direction des femmes. 

 

Je souhaiterais également que la participation des hauts revenus et des revenus du capital , soit augmentée.

 

Quoiqu'il en soit, les points essentiels de la réforme - les mesures d'âge -  ne bougeront pas et le projet amendé sera définitivement adopté avant la fin de ce mois. Les syndicats le savent, c'est pourquoi la poursuite de leur mouvement ne se justifie plus.

 

Marc d'Héré 

 

P.S.

Voir les lycéens manifester pour une retraite qu'ils prendront en 2050 ou 2060, et qui aura été réformée 3 fois d'ici là est énorme! Et il est scandaleux de voir des sybdicalistes adultes et des "responsables" socialistes les y inciter, pour remplacer les adultes qui ne se mobilisent plus. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc d'Here 11/10/2010 14:41


Voir les lycéens manifester pour une retraite qu'ils prendront en 2060, et qui aura été réformée 3 fois d'ici là est énorme! Et il est scandaleux de voir des sybdicalistes et des "responsables"
socialistes les y entraîner, pour remplacer les adultes qui ne se mobilisent plus suffisamment.


cellobello 11/10/2010 13:11


Ce serait intéressant de connaître la typologie de ceux qui soutiennent.
Il y a fort à parier que ceux qui se servent des transports pour travailler (SNCF RATP ou avions quand il est impossible d'arriver à l'heure aux aéroports) ne se réjouissent pas de ce bazar.
Ce qui est vraiment préoccupant, c'est d'entendre des gens calculer leur future retraite sur des bases complètement erronnées, sous l'oeil satisfait des syndicalistes et des journalistes. Et qui
ont toutes les raisons d'être inquiets. Et d'apitoyer sur leur supposé sort des gens sincères. Et çà fait boule de neige...Et entraîne des soutiens tout à fait sympathiques dans leurs intentions.


Marc d'Here 11/10/2010 10:23


Si la mobilisation reste populaire, sa radicalisation divise les Français. D'après un sondage Ipsos pour Europe 1 publié ce samedi, un tiers d'entre eux (31%), souhaite que le mouvement
reconductible qui doit débuter mardi dure «au-delà de quelques jours» et 17% veulent qu'il dure «quelques jours». A l'inverse, 49% des personnes interrogées espèrent que les grèves s'arrêteront
«très rapidement» et 3% ne se prononcent pas.


marc d'HERE 08/10/2010 16:33


Devant la faiblesse de la mobilisation, les syndicats manipulent les lycéens, en les encourageant à venir manifester...Ces derniers ne refusent évidemment pas une occasion de manquer des cours et
de chahuter. Espérons qu'il n'y aura pas d'incidents graves. Les syndicats en porteraient tout normalement la responsabilité.


marc d'Héré 07/10/2010 11:30


A la SNCF, la CGT appelle à des grèves illimitées, à partir de mardi prochain. Il faut savoir que les agents de conduite verront, en 2017 (et pas avant), l'âge légal de départ à la retraite passer
de 50 à 52 ans. Cela justifie-t-il de bloquer la France en octobre 2010?


Marc d'Here 03/10/2010 22:00


François Fillon a estimé ce soir dans l'émission Capital sur M6 que les manifestants qui ont défilé une nouvelle fois hier contre la réforme des retraites "se trompent" et a refusé de revenir sur
l'essentiel du texte, concédant quelques "aménagements possibles", notamment pour les femmes.

Lefigaro.fr


Marc d'Here 03/10/2010 12:23


Ce ne fut pas le grand samedi dont les syndicats pouvaient rêver, réunissant fonctionnaires, salariés du privé, familles et jeunes. Les défilés d’hier contre la réforme des retraites ont rassemblé
2,9 millions de personnes selon la CFDT, 899.000 selon la police. Une mobilisation en léger retrait par rapport à la précédente journée, le 23 septembre (3 millions selon la CGT, 997.000 selon la
police). Certaines villes ont connu davantage d’affluence, d’autres moins, et la comptabilisation reste à géométrie variable [lire ci-contre].

Le gouvernement s’est néanmoins gardé de tout triomphalisme, constatant sobrement qu’il n’y avait "pas d’amplification" du mouvement, selon les éléments de langage décidés à l’Elysée. Une
expression reprise par le porte-parole du gouvernement Luc Chatel et réinterprétée par le ministre du Travail Eric Woerth: "Pas d’augmentation", a-t-il dit sur France 3. "On pouvait penser qu’il y
aurait plus de monde un samedi. Mais je ne suis pas là pour dire que c’est bien ou que ce n’est pas bien", a-t-il poursuivi.

JDD