Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 15:28

 

Le premier "mensonge" viendrait des syndicats qui annoncent pour les manifestations des chiffres totalement farfelus, et que reprennent les journalistes qui connaissent fort bien leur côté farfelu.

 

Un élément de  preuve. Deux études faites par un organisme spécialisé espagnol pour France Soir et une autre de « Média part » donnent pour la manifestation de mardi dernier à Paris 80.000 participants. Or la police avait donné 89.000 et les syndicats 330.000 ! On a donc la preuve que ce sont les chiffres de la police qui sont exacts.

D’ailleurs, si l’on veut réfléchir une seconde c’est évident. On peut estimer à 300 le nombre moyen de manifestants passant à un certain point en une minute, ce qui est raisonnable quand on sait que dans toute manifestation il y a des rangs compacts mais d’autres très légers, que certains sont serrés et d’autres très, très espacés, enfin qu’il y a de nombreux moments d’arrêt. Pour parvenir aux 330.000 revendiqués par la CGT et la CFDT,  il faudrait défiler 18 heures !

 

Pour parvenir aux 80.000 il faut 4 heures et demie, le temps de la manifestation parisienne.

 

Les syndicats n’ont jamais pu compter 330.000, ce chiffre est manifestement faux,  vraisemblablement inventé de toutes pièces et mensonger !

 

Le second "mensonge" viendrait à la fois des syndicats et des socialistes. Ils affirment, en chœur et sur tous les tons, que le gouvernement, a refusé tout débat et qu’il fait preuve d’autisme,  en refusant  de bouger et  de modifier son projet.

Or cela ne correspond pas à la réalité. La concertation avec les partis et les syndicats s’est déroulée sur plusieurs mois, les débats très longs au Parlement sont encore prolongés au Sénat! Le texte d’origine a été largement modifié, et  des avancées importantes réalisées sur la pénibilité, les carrières longues, les handicapés, la situation particulière des femmes, sur la participation des hauts revenus au financement...

Aujourd’hui sur les 700 .000 personnes partant chaque année en retraite, plus de 200.000, continueront à pouvoir partir à 60 ans ou 65 ans sans décote...Alors prétendre que le gouvernement n’a rien voulu changer est faux et, encore une fois, vraisemblablement mensonger.

 

Le troisième "mensonge" est socialiste et vient notamment de Ségolène Royal (mais pas seulement).  Celle-ci qui a appelé sur TF1, les lycéens à descendre dans la rue, prétend que ce n’est pas vrai, aujourd’hui…Il y a quelques millions de téléspectateurs qui savent qu’elle l’a bien dit. Mais au-delà du « cas » particulier( !) que représente l’ancienne candidate à la Présidentielle, les socialistes affirment partout qu’ils ne font rien pour attirer les lycéens et les  faire manifester. Pas de chance,   on a aujourd’hui des témoignages en provenance du lycée Buffon, cités par le JDD.fr, qui montrent le contraire. Les Jeunes Socialistes sont venus dans ce lycée, la semaine passée, mardi et encore ce jeudi. Ils ont distribué des tracts qui jonchent l'entrée de l'établissement. Dessus, deux nombres écrits en gros 60 et 67 ans, laissant entendre que le report de l'âge l'égal de la retraite dépasse largement deux années ! "Le PS racole devant le lycée à visage découvert, commente une surveillante. C'est presque un blocus organisé clé en main!". Ici, les jeunes socialistes ont aussi fait passer une liste en demandant aux élèves leur numéro de portable pour leur faire parvenir des informations. "On reçoit des textos", explique Luca. "Tout marche par chaîne téléphonique", confirme un autre. Ce qui n'est pas sans irriter quelques rebelles. "J'avais écrit mon numéro sur la liste avant de découvrir 'socialiste' écrit en bas, tout en petit. Je n'ai pas apprécié", raconte Léo, 16 ans…

 

Voilà la conception qu’ont  les syndicats et les socialistes de la vérité !  Il s’agit d’un mépris de la démocratie et une manière insupportable de faire de la politique.. Il est vrai que pour les socialistes, ce n’est pas très surprenant quand on se souvient que c’est grâce à une fraude massive, dans sa propre fédération, celle du Nord, que Martine Aubry a pu être élue première secrétaire !

Marc d’Héré

Voir sur ce blog :

Qui a (encore) peur de Martine Aubry ? http://marcdhere.over-blog.com/article-qui-a-encore-peur-de-martine-aubry-58625286.html

Où va la gauche ? http://marcdhere.over-blog.com/article-ou-va-la-gauche-58112237.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc d'Here 16/12/2010 14:58


...Et mensonges du "Canard enchaîné"...Même la justice le reconnait!

Le directeur de publication et la société éditrice du Canard Enchaîné ont été condamnés par le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris pour avoir diffamé l'époux de la ministre de l'économie
Christine Lagarde.

Dans un article intitulé "la malédiction des conjoints de ministres plane sur Bercy", le Canard Enchaîné avait fait état d'une décision rendue le 12 mai par la Cour européenne de justice,
condamnant une association marseillaise à rembourser un million d'euros de subventions européennes en raison d'"irrégularités".

Cette association d'aide au retour à l'emploi des chômeurs, a été dirigée de juin 2002 à mars 2005 par Xavier Giocanti, conjoint de Christine Lagarde. Le journal écrivait que le CPEM avait
bénéficié des fonds "alors que Giocanti en était le dirigeant".

Or, le dossier de demande de subvention européenne avait été monté bien avant son arrivée et les fonds octroyés en octobre 1999, souligne le tribunal dans sa décision. La période d'engagement des
dépenses courait jusqu'à décembre 2001. "Loin de livrer de telles précisions dans l'article litigieux, le Canard Enchaîné a exclusivement mis en cause (M. Giocanti), écrivant par deux fois,
inexactement et pour le moins sans prudence, que c'était la gestion de l'époux du ministre qui était mise en cause", selon le jugement.


plus que 2ans 14/11/2010 21:10


Vous préférez sans doute que je vous parle du non-évènement, le pseudo-remaniement. Au 1er tour en 2012, vous allez choisir qui ? Sarko, Borloo, Morin, Villepin ? Je n'aimerais pas être à votre
place.


Marc d'Here 14/11/2010 21:36



Le nouveau gouvernement est un gouvernement composé de ministres compétents qui mèneront à n'en pas douter une politique de modernisation de la France et de justice sociale. Je regrette que
Jean-Marie Bockel n'en fasse plus partie, mais cela ne remet en cause ni l' appartenance de La Gauche Moderne à   la majorité ni notre soutien à Nicolas Sarkozy.


Personnellement, en 2012, il est clair que je voterais pour Sarkozy...comme une majorité de Français.



plus que 2 ans 14/11/2010 13:51


"Très drôle cette réflexion de votre part! En tous cas vous êtes véxé...C'est dommage! "

Je ne vois pas pourquoi je serais vexé, je ne travaille pas dans la presse !


Marc d'Here 14/11/2010 20:28



Et vous continuez à nous parler de vous (je ne fais que répondre)...Croyez-vous que cela intéresse tant les lecteurs du blog!



plus que 2 ans 14/11/2010 11:56


"Elle vous a vexé cette expression de Cellobello...Elle doit donc être en grande partie vraie! "

Je vois que vous continuez dans le débat d'idées de très haut niveau.


Marc d'Here 14/11/2010 11:58



 Très drôle cette réflexion de votre part!  En tous cas vous êtes véxé...C'est dommage!



plus que 2 ans 13/11/2010 19:03


Merci de la précision, Monsieur d'Here. Pour répondre à Cellobello, en Allemagne, ils ont aussi cette disposition. Alors bien sûr, on peut toujours vouloir s'aligner vers les pays où les droits
sociaux sont encore plus entamés qu'en France, comme en Angleterre. Là bas, les vieux doivent bosser encore à plus de 70 ans dans des petits boulots sous-payés pour pouvoir bouffer.
Moi, je préfère qu'on se batte pour ne pas perdre les droits sociaux que nos ainés ont obtenus et j'ai déjà démontré dans de nombreux commentaires que c'était possible en répartissant mieux les
richesses.
Cellobello, je vous invite à lire le bouquin "indignez-vous" de Stéphane Hessel (3 €, 32 pages), ancien résistant, co-rédacteur de la déclaration universelle des droits de l'homme, ambassadeur de
France à l'ONU et vous comprendez que mes références ne sont pas "la presse de caniveau".


Marc d'Here 13/11/2010 19:51



Elle vous a vexé cette expression de Cellobello...Elle doit donc être en grande partie vraie!



plus que 2 ans 13/11/2010 12:49


"une retraite à taux plein quel que soit le nombre de trimestres cotisés"

Alors ça c'est un scoop !!!


Marc d'Here 13/11/2010 17:40



Une retraite à 67 ans à taux plein signifie sans décote, mais bien sûr en proportion du nombre de trimestres retenus.



Marc d'Here 12/11/2010 22:51


Autres mensonges ceux d'une certaine presse vis à vis de laquelle il est bon de réagir.

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a déposé plainte vendredi à Paris pour «diffamation» par voie de citation directe contre Médiapart et son directeur Edwy Plenel, qui l'avait accusé
d'avoir «impulsé» et «coordonné» l'espionnage de deux de ses journalistes, a annoncé son avocat.


cellobello 19/10/2010 06:33


Sans oublier le mensonge commun aux syndicats et aux socialistes qui consiste à faire croire que, pour avoir une retraite sans abattement, il faudra travailler jusquà 67ans.

C'est une constante d'utiliser un avantage -une retraite à taux plein quel que soit le nombre de trimestres cotisés- pour en faire un motif d'insatisfaction.

Un internaute sait-il si cet avantage existe dans d'autres pays?


Marc d'Here 16/10/2010 09:30


Après toutes les révélations sur les études faites lors des précédentes manifestations, apportant la preuve que les chiffres de manifestants cités par les syndicats étaient farfelus et sans rapport
avec la réalité, et qu’en revanche ceux de la police étaient tout à fait réalistes et sérieux, j’espère que les médias se baseront enfin sur ces chiffres et non sur ceux des syndicats pour rendre
compte des manifestations. Un moyen de juger du sérieux des journalistes


JPG 15/10/2010 16:55


Ah oui, Chérèque et la CFDT,(réformateurs, disaient-ils) appellent les routiers à bloquer le pays... On marche sur la tête. C'est complètement irresponsable. Ils n'ont donc aucune notion de la
réalité économique de ce pays...
On ne peut pas dissoudre la CFDT ? Et par la même occasion, dissoudre la CGT, Sud, FO aussi... Ou au moins ne plus leur verser de subventions et leur ôter la gestion « paritaire » des caisses de
retraite, des caisses d'assurance maladie et de la Formation professionnelle...


Marc d'Here 15/10/2010 17:13



Le problème c'est Chérèque, complètement inconscient et irresponsable! Depuis quelques temps il fait prendre une curieuse direction à la CFDT! 


Cela dit, le gouvernement reste calme et a, je le crois, la situation bien en mains...Il reste une dizaine de jours un peu difficiles à passer, le gouvernement a raison de se contenter d'éviter
les débordements et de se refuser à toute provocation.