Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 10:51

 

Je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2011.

Je vous souhaite une bonne santé à vous et à vos proches.

  

Je souhaite à notre pays de continuer en 2011 dans la voie des réformes qui nous le savons bien sont nécessaires pour le moderniser.

Pour ma part et pour La Gauche Moderne nos priorités 2011 seront l’emploi, plus de justice sociale, assurer la tranquillité de nos concitoyens.

 

Pour atteindre ces objectifs, oui nous avons besoin de réformer encore davantage mais il est indispensable que ces réformes soient perçues par les français comme étant justes.

 

La réforme juste voilà notre programme !

C’est l’affaire de tous et de chacun.

Nous avons besoin de vous.

 

 

 

 

 

Meilleurs vœux,

Jean Marie BOCKEL
Président de La Gauche Moderne

 

 

 

 

 

  Autre message:

 

Bienvenue à La Gauche Moderne

Si Manuel Valls pense comme nous, si il parle comme nous parlons, nous sommes confiants dans son avenir.
Ensemble nous agirons, comme nous le faisons déjà, pour défendre le monde du travail en réalisant les réformes justes qui sont tellement nécessaires.
Le plus tôt sera le mieux. Nous l'attendons.
Bienvenue Manuel, Bonne année !

Jean-Marie Bockel
Président de La Gauche Moderne


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Bockel - dans La Gauche Moderne
commenter cet article

commentaires

plus que 2 ans 06/01/2011 21:10


"Cela dit, vous n'insistez pas trop sur les acquis sociaux des communistes, qui sont, je crois vos amis? Non?...Difficiles à défendre peut-être... "

Là, vous insistez très lourdement. Moi, je vis en France, je constate les dégats du sarkozisme et pour mon pays, j'espère qu'il ne fera pas un 2nd mandat. Je ne vois pas pourquoi je défendrais les
régimes communistes ou comme Cellobello, j'applaudirais à l'amélioration des conditions de vie des chinois !! Si pour elle, bosser plus de 60 h par semaine, vivre dans des taudis et faire
travailler les enfants, c'est une situation enviable, moi je dis non.


Marc d'Here 06/01/2011 23:09



J'ai peur que vous ayez mal compris...



Larnaudie Patricia 06/01/2011 00:04


J'ai toujours eu beaucoup de respect pour Manuel Valls.Je me souviens de son attitude responsable et courageuse durant les émeutes de 2005.Dans sa commune,il avait su apaiser les tensions sans
jamais tomber dans une pitoyable démagogie,comme d'autres socialistes soi disant responsables!!!Aujourd'hui,le voilà bien isolé dans un parti incapable de se réformer et toujours prompt à répéter
les mêmes incohérences.
Je lui souhaite sincérement un grand courage pour résister au "lynchage" de ses "camarades bien pensants".
Cela fait un petit moment que je suis convaincue qu'il aurait sa place à LGM.
Franchir le pas ou essayer de réformer ce "mammouth politique" de l'intérieur?
Je suivrai ses choix avec interêt et respect.
Tous mes voeux à toi;Marc pour cette année 2011 qui se présente et promet dêtre interessante.
Que 2011 te porte en bonne santé et que tes projets réussissent.
Amitiés
Patricia


Marc d'Here 06/01/2011 00:28



Bonne année à toi aussi Patricia...et bonne année à La gauche Moderne, si tu veux bien.



plus que 2ans 05/01/2011 17:20


"Dans les commentaires, vous avez en prime la photo de votre leader, je suis vraiment trop sympa avec vous !!"

Vous l'avez vu votre leader ?! Intéressant, non ?


plus que 2ans 05/01/2011 17:19


"...Avouez que si la montée du Front National pouvait éliminer Sarkozy vous la souhaiteriez... "

Non, je souhaite l'élimination de Sarkozy dans un traditionnel duel gauche - droite au 2nd tour, même si en face ce sera DSK qui pour moi n'est pas un homme de gauche. Mais, cela, je vous l'ai déjà
dit plusieurs fois. Je dois le dire encore une fois car vous avez le don d'interpréter toujours mes propos, comme de me traiter de maoiste. Critiquer les excès et dérives du capitalisme néo-libéral
ne signifie pas adhérer aux systèmes dictatoriaux communistes. CQFD !


Marc d'Here 05/01/2011 21:40



Bien sûr...Mais vous êtes bien proche des communistes...Non? J'interprète?



plus que 2ans 05/01/2011 15:59


"Nous verrons bien ce que fera le FN, dont vous souhaitez la montée..."

Mensonge. Je n'ai jamais dit que je souhaitais sa montée.

"Attention que le 2ème tour n'oppose pas Marine Le Pen et Sarkozy! "

Oui, il y a un risque.


Marc d'Here 05/01/2011 17:12



...Avouez que si la montée du Front National pouvait éliminer Sarkozy vous la souhaiteriez...


Mais je crois qu'elle éliminera plutôt les socialistes dont plus personne ne comprend la position ni ne croit plus  les mensonges...



plus que 2 ans 05/01/2011 15:57


Article très intéressant sur rue89. Dans les commentaires, vous avez en prime la photo de votre leader, je suis vraiment trop sympa avec vous !!

http://www.rue89.com/ps-primaires/2011/01/04/la-fin-des-35-h-voulue-par-valls-ferait-beaucoup-de-perdants-183713?page=0#commentaires

Manuel Valls entend « déverrouiller les 35 heures » et le martèle depuis dimanche. Le PS s'offusque, pressé de fermer ce délicat débat entre camarades, pendant que l'UMP couvre le socialiste
d'éloges, pour ouvrir les divisions à gauche. Mais sur le fond, que penser de sa proposition ? Pour l'économiste de l'OFCE Gérard Cornilleau, salariés, entreprises et Etat ont plus à y perdre qu'à
y gagner.


Que suggère précisément le député-maire d'Evry (Essonne) ? Manuel Valls a exposé sa pensée ce mardi matin, au micro de RTL :

« Je propose d'augmenter de deux ou trois heures, à négocier évidemment avec les partenaires sociaux, la durée légale du travail et donc le salaire d'autant, en supprimant également le dispositif
sur les heures supplémentaires, en tout cas une partie.

C'est se donner des marges de manœuvre pour sortir du blocage français sur les salaires et sur le travail. Mais aussi, c'est une manière d'alléger le budget de l'Etat. »
A l'en croire, salariés, entreprises et Etat sortiraient gagnants d'une telle réforme des 35 heures.
Une analyse démentie point par point par Gérard Cornilleau, spécialiste du marché du travail et directeur adjoint des études à l'Observatoire français des conjonctures économiques.

Rue89 : Les salariés vont-ils gagner en pouvoir d'achat avec cette mesure ?


Gérard Cornilleau : Ceux qui vont travailler plus longtemps dans l'entreprise vont en gagner, mais ceux qui vont être licenciés vont en perdre. Il est inimaginable qu'il n'y ait pas, en
contrepartie de l'allongement de la durée du travail, des suppressions d'emplois.

Par ailleurs, on ne peut pas imaginer non plus que les entreprises allongent la durée du travail pour certains salariés à leur demande : les entreprises utilisent le nombre d'heures de travail dont
elles ont besoin pour assurer la production ; elles ne vont pas allonger la durée du travail simplement pour leur faire plaisir.

Il y aura donc bien des gagnants parmi les salariés, mais ce seront des gagnants relatifs, et puis des perdants : ceux qui ne seront pas embauchés, ceux qui seront licenciés, ceux dont le départ en
retraite ne sera pas remplacé.

Vous parlez de « gagnants relatifs » pour désigner les salariés qui ne décideront pas, et surtout ceux qui exerçaient déjà des heures supplémentaires majorées de 25% ?

Oui, ceux-là non plus ne vont pas y gagner. Si on supprime le mécanisme des heures supplémentaires, leur rémunération va plutôt diminuer. Car si on veut que l'Etat gagne, il faut que les salariés
ne voient plus leurs heures supplémentaires détaxées à la fois d'impôts sur le revenu et de cotisations sociales. Donc il n'y aura pas beaucoup de gagnants et probablement beaucoup de perdants.

Quant aux entreprises, ont-elles à y gagner ?

Pour les entreprises, ça ne change pas grand-chose. Aujourd'hui, les heures supplémentaires ne leur coûtent pas très cher, grâce aux détaxations. Il faut savoir aussi ce qu'on fait en matière
d'organisation du travail : est-ce qu'on allonge la durée annuelle ou est-ce qu'on allonge la durée hebdomadaire, ce qui leur ferait perdre en flexibilité ?

Et concernant l'Etat ?

L'Etat peut y gagner et y perdre. Il peut y gagner s'il réduit considérablement les aides à la réduction du temps de travail, mais encore faut-il que les entreprises ne réagissent pas en
licenciant.

Il va cependant surtout y perdre, parce qu'il va se retrouver avec forcément un peu plus de chômeurs et un peu plus de prestations sociales à verser. Economiquement, tout cela n'est pas très
équilibré.


Marc d'Here 05/01/2011 17:10



Voilà un point de vue pas très surprenant...qui n'engage que son auteur...



plus que 2 ans 05/01/2011 15:16


"Vos amis maos auraient-ils conquis, où que ce soit, des progrès sociaux? Lesquels?"

Une petite précision. Je ne suis pas maoiste et je ne vante pas le modèle communiste. Ce n'est pas parce que je critique les dérives du capitalisme que je suis communiste. Vous saisissez la nuance
?!


Marc d'Here 05/01/2011 17:08



Cela dit, vous n'insistez pas trop sur les acquis sociaux des communistes, qui sont, je crois vos amis? Non?...Difficiles à défendre peut-être...  



cellobello 05/01/2011 07:53


"Vous fustigez mon discours sur les chinois, mais l'économie capitaliste est mondialisée et les puissants qui nous dirigent n'auront de cesse de supprimer tous les acquis sociaux conquis par les
luttes sociales"

Des capitalistes supprimeraient "tous les acquis sociaux conquis par les luttes sociales" au pays de Mao?
Vos amis maos auraient-ils conquis, où que ce soit, des progrès sociaux? Lesquels?
L'ouverture de la Chine donne à voir à quoi ressemble le paradis anti-capitaliste. Accumulation d'argent aux mains des notables qui en disposent à leur gré. Exploitation du peuple. Oppression et
liberté surveillée.
Ce qui est sûr, c'est que la sortie du maoïsme va permettre aux chinois d'acquérir un meilleur niveau de vie et des droits sociaux.
La Chine est un exemple du sort réservé aux peuples par les marxistes. Et de l'amélioration de ce sort dès lors que les décideurs sortent de cet enfermement doctrinaire.


plus que 2 ans 04/01/2011 21:35


Article très intéressant sur les 35 H dans lequel est cité une étude de l'INSEE qui estime à 350 000 le nombre d'emplois créé, donc ce n'est pas Aubry qui le dit.

http://www.alternatives-economiques.fr/reforme-du-temps-de-travail---les-35-heures--bouc-emissaire_fr_art_690_35858.html


Marc d'Here 05/01/2011 13:26



C'est une estimation très vague (difficile car dans le même temps il y avait une forte croissance), inférieure aux 400.000 que vous annonciez et sur 4 ans!...Ne signifie rien, sinon
qu'effectivement il y a eu des emplois de créés...Encore heureux, vu le coût astronomique de la mesure (allègements de charges pour les entreprises, de plusieur milliards d'euros chaque année!)



plus que 2 ans 04/01/2011 21:28


Prouvez-moi le contraire sur le chiffre de 400 000 créations d'emploi. Sortez-moi une étude sérieuse non pondue par un groupe de travail créé par l'UMP.
Emmanuel Vals n'est qu'un électron de Sarkozy et ce n'est pas avec un type comme lui que la gauche gagnera en 2012. Hors du coup, vous me dîtes. Croyez-vous que la politique de Sarkozy menée en
particulier dans le domaine de l'emploi soit dans le coup ? + de 4 millions de sans emploi. On a défiscalisé les heures supplémentaires, ce qui a encore grevé le budget de l'Etat. Alors, démantelez
les 35 H et on verra si vous allez réduire le chomage. Croyez-vous que les ouvriers que vous citez n'ont pas oublié les promesses de Sarko en 2007 sur le travailler plus pour gagner plus ? Mais, il
est vrai que les ouvriers ne croient pas non plus au PS qui a fait la même politique que la droite à quelques nuances près. Et comme je le regrette, ce n'est pas sûr qu'ils trouvent une force unie
vraiment positionnée à gauche, ils iront grossir les rangs de Marine avec tous les déçus du sarkozisme. Le tout sauf l'UMPS est un slogan qui prend de plus en plus, il suffit de sa balader sur les
forums des différents média.
Vous fustigez mon discours sur les chinois, mais l'économie capitaliste est mondialisée et les puissants qui nous dirigent n'auront de cesse de supprimer tous les acquis sociaux conquis par les
luttes sociales.
L'Irlande est en faillite mais on continue à pratiquer là-bas des taux d'imposition des sociétés dérisoires pour que les boites s'y installent. On fait payer à l'Etat donc aux contribuables
irlandais les milliards d'euros de taxes non payés par les entreprises. C'est le fonctionnement aberrant de l'Europe et ensuite on va nous dire que sans l'euro, on serait encore plus dans la
mouise. Ce discours prend de moins en moins et vous verrez que le discours du FN fera mouche en 2012 et ce sera "sanglant" ... cette fois-ci, ce ne sera pas à cause de Jospin mais à cause de la
bérézina sarkozienne.


Marc d'Here 04/01/2011 23:12



Vous mélangez tout et dites n'importe quoi.


Ce n'est pas à moi de prouver que les 35 heures n'ont pas créé autant d'emplois que vous dites, mais bien  à vous, qui avancez ce chiffre, de le justifier de montrer qu'il n'est pas bidon.
Et 400.000 en combien de temps?  1 an, 2ans, 3 ans?,...


Il n'y a pas 4 millions de sans emploi, c'est faux. Il y a 2,6 millions de sans emploi (ce qui est déjà trop!) et 4 millions de "demandeurs" qui,  travaillant souvent de manière
partielle, recherchent un autre emploi plus long et mieux rémunéré...


Valls un "electron" sarkozyste, c'est faux et vous le savez bien, alors ne l'écrivez pas.


Si on supprime les 35 heures, ou plutôt, ce que souhaite la Gauche moderne, si on donne la possibilité d'en sortir c'est avec augmentation de salaire en compensation, ce serait donc vraiment
travailler plus pour gagner plus. Je pense que beaucoup de salariés seraient heureux d'en bénéficier et s'opposeront aux socialistes et à l'extrême gauche qui le refuseront (encore une fois!)


Personne en France ou en Europe, ne souhaite de supprimer "tous les acquis sociaux", comme vous dites pour faire peur à des salariés qui ne vous croient plus...


Attention! ne vous imaginez pas que les salariés vont croire vos sornettes et vos mensonges...Les gens sont plus intelligents, mieux informés et plus réalistes que vous ne l'imaginez dans vos
groupuscules extrémistes!


Nous verrons bien ce que fera le FN, dont vous souhaitez la montée...Attention que le 2ème tour n'oppose pas Marine Le Pen et Sarkozy! C'est aujourd'hui assez plausible (surtout si Aubry refuse
les augmentations de salaires rendues possibles par la suppression des 35 heures)...Le débat est bien lancé et de manière intéressante.