Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 14:43

 

 

Aujourd'hui, à 16 heures 40, l'Assemblée Nationale a adopté le projet de réforme des retraites, par 336 voix contre 233. Le Sénat, ayant adopté hier ce projet, il est maintenant définitif.

 

Deux formalités sont encore à accomplir: l'examen par le Conseil Constitutionnel (mais le PS peine à trouver un argument juridique  sérieux justifiant le recours), puis la promulgation par le Président de la République.

 

D'ici là, les syndicats vont organiser quelques grèves et quelques manifestations inutiles.

 

La réforme des retraites est votée, mais il reste encore beaucoup à faire, pour continuer à moderniser et réformer la France.

 

Le Président, le gouvernement, la majorité vont, sans attendre s'y consacrer.

 

 

Marc d'Héré

 

P.S.   Suite au vote définitif de la réforme des retraites par le Parlement, François Fillon a invité mercredi les Français à "accepter la loi de la République". Il  les a appelé à sortir de la crise "avec responsabilité". "La vigueur des débats fut légitime, mais la loi de la République doit être désormais acceptée par tous",  "Chacun doit savoir sortir de cette crise avec responsabilité et dans le respect réciproque".   

 

P.S.2   Très vite, dans le prolongement de ce projet,  devront s'engager entre les partenaires sociaux et le gouvernement des concertations, sur "l'emploi des jeunes et des seniors".

 

 

 

Voir sur ce même blog "Retraites: sortie de crise en vue": http://marcdhere.over-blog.com/article-retraites-sortie-de-crise-en-vue-59422245.html

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc d'Here 04/11/2010 09:48


Le chef économiste du Fonds monétaire international (FMI), Olivier Blanchard, a déclaré jeudi sur Europe 1 que la réforme des retraites est "substantielle". "C'est une réforme qu'il aurait fallu
faire depuis vingt ans", a-t-il indiqué. "Le système d'éducation en France a besoin de réformes importantes (...) C'est tout un état d'esprit qu'il faut mettre en place, changer" a-t-il ajouté.


Marc d'Here 29/10/2010 08:59


Les salariés de la raffinerie Total de Gonfreville, en Seine-Maritime, et ceux des terminaux pétroliers du Havre ont voté la fin de leur mouvement de grève. Gonfreville est la huitième des douze
raffineries françaises à décider la reprise du travail. Les expéditions de carburant avaient déjà repris jeudi dans la majorité d'entre elles, mais le retour à la normale de la production de
produits raffinés dépend de la reprise des livraisons de brut depuis les terminaux pétroliers du Havre et de Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône).

Et voilà, la tentative de blocage lancée par la CGT (tout en prétendant le contraire) se termine par l'échec...Reste un point noir, Marseille...Qui ne devrait pas tarder à céder


cellobello 28/10/2010 21:06


@JPG
"Cette « alliance » gouvernement et syndicats va déboucher une fois de plus un plan, alimenté de fonds publics qui ne servira pas à grand chose sinon à faire de grandes annonces dans les médias
pour le gouvernement et redonner une couche de responsabilité aux syndicats dont on vient de voir, une fois de plus, qu'ils sont tout sauf responsables..."

Je suis tout à fait d'accord sur l'impressionnant mille-feuilles de dispositifs dont le coût est d'autant plus important que les critères d'évaluation sont souvent très minimalistes.
Mais justement, depuis de nombreuses années, ces dispositifs sont le plus sovent mis en place par les gouvernements et les institutions elles-même, qui tournent en roue libre.
Hors, les créateurs d'emplois, ce sont les employeurs. Cà a l'air d'une lapalissade, mais il est de bon ton de ne pas avoir de contacts avec les employeurs!
Donc, je trouve que c'est un progrès que ces négociations se fassent à 3, en mobilisant les syndicats.
Un exemple du passé:
de la fin des années 80 au début des années 2000, il y a eu un consensus "passif"(sans négociation et accords signés) sur les départs à la retraite anticipée des plus de 55ans.
Dans de nombreuses grandes entreprises, les syndicats disaient officiellement que ces pré-retraites étaient scandaleuses, et, dans le même temps, demandaient aux dirigeants d'organiser des plans de
départ à la retraite anticipée. A la demande du personnel, toutes catégories confondues.
Pour les directions çà permettait des réductions d'effectifs et/ou des renouvellements de personnel sans conflits;
Aux syndicats, çà apportait des voix;
Aux gouvernements, qui payaient grâce au fonds de solidarité, çà donnait l'illusion de libérer des emplois pour les jeunes.
Cà n'a pas marché pour les jeunes;
Cà a exclu les quinquas qui avaient besoin de travailler (qui ne s'étaient pas trouvés dans le bon plan, au bon moment).
Si, au lieu de tout çà, les 3 partenaires s'étaient mis autour d'une table pour négocier d'autres solutions, cela aurait évité bien des dégâts. Et çà pouvait coûter autant ou moins.
Et puis les syndicalistes sont élus démocratiquement...ils sont donc les interlocuteurs désignés pour représenter les salariés dans les négociations.
Aux salariés de savoir choisir leurs représentants...


Marc d'Here 28/10/2010 14:00


Très peu de grévistes. 200.000 manifestants à la mi-journée contre de 400 à 500.000 pour les précédentes journées.


JPG 28/10/2010 09:59


Les médias nous apprennent seulement maintenant que les dockers qui bloquent le port de Marseille sont au nombre de 36. On apprécie.


JPG 28/10/2010 09:58


Merci, Patricia, de rappeler que ce sont les mêmes qui brident la croissance de notre pays depuis de nombreuses années et qui vont s'asseoir à la table des négociations, pour parler de l'emploi et
particulièrement de l'emploi des jeunes. On marche sur la tête. Cette « alliance » gouvernement et syndicats va déboucher une fois de plus un plan, alimenté de fonds publics qui ne servira pas à
grand chose sinon à faire de grandes annonces dans les médias pour le gouvernement et redonner une couche de responsabilité aux syndicats dont on vient de voir, une fois de plus, qu'ils sont tout
sauf responsables...


cellobello 28/10/2010 07:24


@Patricia Larnaudie

Je partage votre révolte sur les dégâts économiques faits par les syndicats et le PS.
J'y ajoute mon écoeurement de l'extrême hypocrisie qui a mené ces agissements, puisque ceux qui démollissent aujourd'hui ont omis de prendre des décisions hier, avec les conséquences dramatiques
sur l'aggravation de la situation que nous constatons.

Mais c'est vraiment très important:
- de négocier sur l'emploi des jeunes et des séniors
- de ne pas rompre le dialogue social, même si les syndicats ont tout fait pour.

J'entendais ces derniers jours les journalistes passer leur temps à déclarer aux représentants du gouvernement qu'ils avaient gagner.
Ils ont eu la sagesse de ne pas acquiesser et de s'en tenir à l'importance vitale de cette réforme en rappelant que les négiciations continueront en 2013, sur les retraites à points, maintenant que
l'indispensable est acquis.

Que Chérèque se soit ressaisi et ait proposé une négociation sur des problèmes négociables est une bonne chose.
Que Parisot y ait répondu favorablement est normal.
Que le 1er ministre ait fait de même est également très utile.

Aux élections il y a des gagnants et des perdants.
En négociation les résultats doivent être à l'avantage des deux parties. A l'avantage des populations concernées par l'avenir des retraites. Au bénéfice de ceux qui ont eu le courage de prendre les
mesures nécessaires pour cela.


Marc d'Here 28/10/2010 06:52


Après le vote définitif de la loi sur les retraites, le Premier ministre François Fillon a déclaré dans un communiqué "La vigueur des débats fut légitime, mais la loi de la République doit être
désormais acceptée par tous", "Chacun doit savoir sortir de cette crise avec responsabilité et dans le respect réciproque".


Larnaudie Patricia 27/10/2010 23:24


Concernant le terminal pétrolier,il y a des pourparlers....mais rien n'est sûr.
On espère....
La prochaine fois,direction Rotterdam,hélas.
Amitiés à toi


Marc d'Here 27/10/2010 23:34



Merci...Amitiés



Larnaudie Patricia 27/10/2010 22:48


Cette mascarade de manifestations et grèves organisées par des syndicats et un PS autistes vont coûter cher aux PME,en premier lieu,à l'image de la France,à la reprise éventuelle.
Donc,comme nous n'en sommes pas à une contradiction près,les mêmes syndicats vont soudain se préoccuper de l'emploi des jeunes et des seniors???
Après avoir mis en difficulté des pans entiers de notre activité,et donc des possibilités d'embauches????
Etonnant, non?
Allez expliquer cela aux armateurs Marseillais,aux PME qui travaillent avec le port,aux restaurateurs qui travaillent avec les croisièristes,aux commerçants qui continuent aujourd'hui encore à
enjamber les monceaux de poubelles devant leurs boutiques desertées par les clients!!!
Les journalistes n'en parlent plus,mais enlever 10000tonnes de déchets ne se fait pas en un jour....
Comme l'a dit un Professeur de Médecine,Marseille s'est transformée en 15jours en un immense bidonville!!!
Et les mêmes qui sont responsables de toutes ces difficultés,vont maintenant être concertés sur le problème de l'emploi des jeunes et des seniors...Tout cela pour ne pas humilier les centrales
syndicales!
Entre les difficultés(gratuites)qu'ont subies les Français dans leur quotidien,la fragilisation de certaines branches d'activité et donc de l'emploi,considérer les syndicats actuels comme des
partenaires sociaux et responsables,relève d'une vision surréaliste!
Je pense que le taux d'adhésion aux différents syndicats va encore baisser,que ceux ci seront donc de moins en moins représentatifs et donc de plus en plus jusqu'au boutistes.
Ce qui handicapera pour longtemps la qualité du dialogue social en France.


Marc d'Here 27/10/2010 23:11



Et le terminal pétrolier? Va-t-il se débloquer? C'est cela que je trouve le plus inquiétant.