Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 07:37

 

Le Billet d'Eric Seydoux...

 

La droite n’a que trop tergiversé…

 

Paris année 2006, le « dilettante lover » comme on le surnomme, ne passa pas les primaires de son parti. « Manque de motivation » avait conclu sèchement le jury. Il quitta alors la France  pour se faire oublier, mais ce fut là son erreur. Chacun sait bien qu’en politique, comme en amour, l’éloignement inspire le désir et « le rebond succède toujours à l’oubli. » Il n’eut pas longtemps à attendre, les instituts en firent le vainqueur de 2012, « dans tous les cas de figures ». Le séducteur ne fut pas insensible à cet hommage. Il sera candidat.

 

Ses amis lui préparent le terrain : réduire les hauts salaires, dénoncer l’arrogance des riches, l’indécence de leur train de vie, protéger les femmes, les immigrés, stigmatiser une justice qui n’a jamais été aussi inégalitaire…Il mettra tout cela en musique.     

 

New York, 14 mai 2011, mille préoccupations l’assaillent en ce début d’après midi, une fille d’un premier lit à déjeuner, un avion pour l’Europe dans moins de trois heures, la chancelière,  la Grèce, un crochet par la France pour de nouveaux contacts. Il doit maintenant libérer sa suite, le temps d’une douche, c’est sûr qu’il sera en retard, la femme de chambre est déjà là, elle s’affaire...

 

Ni prostré, ni honteux, sympa d’après ses gardiens, de plus en plus détendu pour la presse. Viol ? « Seulement » tentative ?  Selon ses avocats, les plus grands de New York, il plaidera l’acte consenti. La caution ? Les honoraires ? L’appart ? Chacun se défend avec ses moyens a dit François  HOLLANDE.

 

A Paris, dans les couloirs de l’Assemblée Nationale, Jean-Marc AYRAULT prend la parole devant la presse internationale, tout le Palais Bourbon frémit, on connaît ses exigences morales, sa totale intransigeance, sa rigueur proverbiale. Il vitupère, récrimine, s’indigne : « C’est inadmissible, inacceptable, je suis outré…  la droite n’a que trop tergiversé sur le retrait immédiat ou non des panneaux radars... »

 

Eric SEYDOUX

     

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Seydoux - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Elie Arié 29/05/2011 12:57


On aurait effectivement aimé entendre le PS soutenir, dès le départ, la première initiative du gouvernement en matière de suppression des panneaux avertisseurs de radars et d'interdiction des
détecteurs de radars, ce qui aurait évité aux députés UMP de se livrer à cette belle leçon d'incivisme et d'électoralisme ayant fait reculer le gouvernement.

Un partout, balle au centre (sans jeu de mots, le "centre" n'ayant rien dit non plus).