Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 10:15

 

Voir cet article, que je publie   sur " leplus.nouvel obs.com   "  à l'adresse suivante:

 

 http://leplus.nouvelobs.com/contribution/89183;le-cercle-des-libertes-egales-soutien-de-gauche-au-president-de-la-republique.html

 

 

Résumé de l'article:

 

Jean-Marie Bockel et La Gauche Moderne  abandonnent leur positionnement de gauche, social-libéral, pour rejoindre les centristes  et  entrent dans une quasi opposition à Nicolas Sarkozy (souhaitant la victoire de Jean-Louis Borloo, à la présidentielle, et donc la défaite du Président). 

 

Face à cette situation, le "Cercle des Libertés Egales", veut s'affirmer comme un lieu de réflexion ouvert au débat,  de sensibilité de gauche et  soutenant l'action réformatrice du Président d la République.  

 

Il permettra, sans formalisme et sans aucune obligation,   dans un premier temps,  échange d’informations et de réflexions.  Puis, nous travaillerons à l’élaboration de propositions et nous nous manifesterons, notamment à partir d’un  site, de réunions publiques et de colloques,  dans le débat politique.

Que ceux qui peuvent être intéressés par ce cercle de réflexion, me le fassent savoir... en commentaires de cet article ou, par exemple à ies1@hotmail.fr...

  

 Marc d'Héré

.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans Réflexion politique
commenter cet article

commentaires

Marc d'Here 24/06/2011 07:44


Réponse à Christophe Chomant:

Faire évoluer le PS de l'intérieur est totalement impossible, ou alors à la marge seulement...Tu sais bien que nous avons, avec d'autres, essayé!
Il ne pourra changer que par "crises" ou si un leader charismatique imposait une modification de la "ligne". On n'en n'est pas là!

Notre action de participation à une refondation de la gauche , et je continue à y croire, ne peut être qu'extérieure au PS et à la gauche institutionnelle...Ce qui n'empêche pas des contacts avec
certains courants du PS du PRG voir les amis de Chevènement. Le "Cercle des Libertés Egales" s'y efforcera dès la rentrée, mais il le pourra d'autant mieux qu'il sera fort. J'espère que tu nous y
rejoindra, au moins pour réfléchir avec nous...


plus que 318 jours 23/06/2011 21:29


"Oui, Cellobello...La Gauche Moderne avait pour ambition de "refonder la gauche", comme l'écrivait Jean-Marie Bockel, dans la préface du livre "Plus belle la gauche- Pour une gauche
moderne"..."

il faut être un peu sérieux de temps en temps. Avoir pour ambition de refonder la gauche en allant bouffer dans la gamelle de Sarko, il faut vraiment oser. On ne peut pas soutenir Sarko et
prétendre défendre des valeurs de gauche, c'est impossible.


Marc d'Here 23/06/2011 22:52



Mais si! c'est possible. Je l'ai expliqué 10 fois...je vous renvoie aussi au dernier article que j'ai publié sur le site du Nouvel obs...Je le publierai sur le blog demain soir...Sarkozy ne peut
être réduit à la droite, même si il y a aussi des éléments de droite dans sa pensée.



cantonales.christophe.chomant.over-blog.com 23/06/2011 18:47


Une autre alternative existe également :
- Définir ce en quoi consistent précisément les valeurs, principes et propositions essentielles du social-libéralisme (ou social-démocratisme) (un peu de théorie et philosophie politiques ne
saurait faire de mal) ;
- Puis travailler à leur promotion au sein du PS, pour le faire évoluer par l'intérieur...
Christophe Chomant


Marc d'Here 24/06/2011 07:40



Faire évoluer le PS de l'intérieur est totalement impossible...Il ne pourra changer que par "crises" ou si un leader charismatique imposait une modification de la "ligne". On n'en est pas là!


Notre action de participation à une  refondation de la gauche , et je continue à y croire, ne peut être qu'extérieure au PS et à la gauche institutionnelle...Ce qui n'empêche pas des
contacts  avec certains courants du PS du PRG voir les amis de Chevènement. Le "Cercle des Libertés Egales" s'y efforcera dès la rentrée, mais il le pourra d'autant mieux qu'il sera fort.


 



cellobello 23/06/2011 09:04


"Oui, Cellobello...La Gauche Moderne avait pour ambition de "refonder la gauche", comme l'écrivait Jean-Marie Bockel, dans la préface du livre "Plus belle la gauche- Pour une gauche
moderne"...Ambition abandonnée lorsque l'on a décidé de se fondre dans une "confédération des centres" avec Borloo, de Charette et Morin! "

N'en déplaise aux "amalgamistes", c'est en effet très différent de soutenir des projets et l'homme qui les porte -en l'occurence Sarkozy-, SANS ADHERER A SON PARTI, l'UMP, er d'ADHERER à un groupe
dont on partage l'étiquette.
Qui se souvient de ce qu'étaient les composantes de la défunte UDF, hormis quelques observateurs attentifs de la vie politique?


cellobello 23/06/2011 07:30


"N'y aura-t-il pas, à un moment donné, la nécessité de construire un mouvement alternatif à gauche ou au centre gauche, en remplacement du vieux PS...?"

Je partage cette question, à mes yeux essentielle.
Les réformes soutenues jusque là par LGM permettaient d'espérer atteindre un tel objecif.

Les messages délivrés par la Conf ne permettent pas de déceler une telle perspective.
Ni pour l'électeur lambda.
Ni pour les fidèles à Bockel.
Ni pour ceux qui portent attention aux contenus.


Marc d'Here 23/06/2011 08:42



Oui, Cellobello...La Gauche Moderne avait pour ambition de "refonder la gauche", comme l'écrivait Jean-Marie Bockel, dans la préface du livre "Plus belle la gauche- Pour une gauche
moderne"...Ambition abandonnée lorsque l'on a décidé de se fondre dans une "confédération des centres" avec Borloo, de Charette et Morin!


Le Cercle des Libertés Egales devra travailler à cela...Nous pouvons inscrire cette ambition dans nos objectifs.



cellobello 23/06/2011 07:23


" Baisse de médiatisation de LGM ? Depuis deux ans d'existence officielle de LGM, je n'en ai de toute façon JAMAIS entendu parler autour de moi à Rouen. Jusqu'au jour d'aujourd'hui, LGM N'EXISTE
PAS dans l'esprit de l'électeur lambda de province... Tout est à faire (si quelque chose à faire il y a)..."

Les médias ont effectivement leur importance.
Encore faut-il que le message soit audible par ceux à qui il s'adresse. Et écouté par eux.
Le critère unique du nombre d'interwiev de JMB ou d'articles le concernant, sans jamais se poser la question de qu'est-ce que ce parti propose aux électeurs, est un critère inapproprié. Pire, en
multipliant les étiquettes, il sème la confusion dans l'esprit des électeurs. Il faut faire des études de texte pour savoir quels sont les socles de LGM!
Actuellement, le jeu est: quel est le plus petit dénominateur commun?


cellobello 23/06/2011 07:05


@C.Chomant

"La question que je me pose est la suivante : on peut certes être de gauche et soutenir l'action réformiste courageuse de N. Sarkozy. Mais, en tant qu'homme de gauche, jusqu'à quand soutient-on N.
Sarkozy ? N'y aura-t-il pas, à un moment donné, la nécessité de construire un mouvement alternatif à gauche ou au centre gauche, en remplacement du vieux PS...?"

La question se pose aussi de "jusqu'où soutient-on ?":
- Borloo, aux positions exemptes de colonne vertébrale, et dont le parcours de Ministre est marqué par un silence appuyé sur les réformes posant problème, comme la réforme essentielle de la
retraite par répartition;
- de Charette, soutien inconditionnel d'Alain Madelin qu'il a porté à la tête de l'UDF à la fin des années 90. Ils ont soutenu la prise de pouvoir de Charles Millon et Jacques Blanc comme
présidents de Conseils régionaux, grâce aux voix du FN (j'ai pourtant entendu que LGM était contre, même contre le fait d'en parler, où est la cohérence?).Charette s'est battu en justice pour
garder le sigle UDF. Il a rappelé son attachement à Giscard lors de son discours à la Convention;
- Hervé Morin, dont le sigle "Nouvelle UDF" figure dans le logo "Nouveau Centre", qui vient de commettre un livre de sarcasmes à l'égard de Sarkozy(à en juger des interwiev), alors qu'il avait
accepté le ministère régalien de la Défense. Un opportunisme libéré de tout projet et de tout enracinement de choix de société.


Marc d'Here 23/06/2011 08:07



Bonnes et justes remarques de la part de Cellobello. Il est en effet curieux de voir des gens qui se réclament de la gauche soutenir ces "centristes" franchement de droite.



Elie Arié 22/06/2011 15:33


On aimerait effectivement connaître la réponse de Marc d'Héré à la question suggérée par Christophe Chomant: La Gauche Moderne a-t-elle jamais existé, ou n'a-t-elle été qu'une coquille vide pour
justifier la présence (éphémère et marginale) de Jean-Marie Bockel dans le gouvernement Fillon?


Marc d'Here 22/06/2011 15:50



La Gauche Moderne existe toujours. Elle a représenté une sensibilité importante et un mouvement politique utile. Aujourd'hui, je crains qu'elle ne disparaisse lentement...



Elie Arié 22/06/2011 15:26


S'agira-t-il d'un "cercle-club-think tank-etc." ou d'un futur parti politique?
Dans le premier cas: n'y a-t-il pas double emploi avec Convictions (qui a cessé depuis longtemps d'être "le club de Rocard") ?


Marc d'Here 22/06/2011 15:31



Tout est ouvert...


Convictions, s'il existe encore, n'a jamais soutenu la politique de réformes du Président de la République...



cantonales.christophe.chomant.over-blog.com 22/06/2011 13:48


;-)


Marc d'Here 22/06/2011 15:30



Tu en doutes?...A voir.


Amitiés.