Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 22:42

 

Dominique Reynié interrogé sur le site Atlantico...Le 13 décembre...

 

Atlantico : François Hollande a déclaré ce lundi sur RTL vouloir « renégocier le traité de la zone euro » s’il était élu en 2012. Cela vous parait-il possible ?

Dominique Reynié : Non ce n’est pas possible. Je crois que c’est une posture de campagne qui ne le sert pas. Ce ne sera pas possible car ce sont des négociations compliquées sur des sujets dont la fragilité est extrême. Il s’agit de faire signe aux Européens dans leur ensemble, d’obtenir l’accord des gouvernements concernés et en même temps de rassurer tous les acteurs du système, qu’il s’agisse de la Banque centrale européenne, de la Commission ou des marchés financiers. Arriver à un tel compromis, c’est comparable aux travaux d’Hercule.

Le traité repose sur un pré-accord de 26 Etats sur 27 lLe Royaume-Uni ne participera pas au nouveau pacte budgétaire). En disant cela, François Hollande se retrouve en quelques sortes dans la position de David Cameron.

 

Un François Hollande nouvellement élu, avec une plus grande légitimité qu’une Angela Merkel en fin de course, pourrait-il inverser la tendance à la table des négociations ?

Je pense que c’est tout à fait marginal. Il s’agit encore une fois de 26 Etats qui se sont mis d’accord au cours de longues discussions, qui n’ont d’ailleurs pas démarrées hier. Je crois que l’on peut avoir une certaine énergie quand on arrive au pouvoir mais aucune majorité n’aura assez de force pour inverser ce que 26 pays ont voulu faire ensemble. Renégocier le traité serait un contre-pied total, François Hollande se briserait le front sur un mur.

François Hollande ne projette pas l’image d’un homme qui sait négocier avec autorité. Les Français ont retenu la négociation avec les écologistes. C’était une négociation franco-française avec un parti minuscule, rien à voir avec les échanges qui pourraient l’attendre avec 26 autres Etats souverains.

 

Ce serait donc uniquement une posture électorale ?

Oui je le pense. C’est d’autant plus curieux que je crois que cela complique son chemin vers l’Elysée. Les observateurs qui s’interrogent sur ce que pourra être la France en 2012 vont regarder François Hollande comme quelqu’un qui émet des signaux contradictoires.

Ce n’est pas encourageant pour les marchés financiers et les agences de notation. Il avait jusqu’à lors un discours raisonnable, il est maintenant en train de desservir sa propre candidature. Le discours sur le nucléaire, le discours sur la dépense publique (augmentation des postes de fonctionnaires), les emplois jeunes, et maintenant le discours sur l’Europe. Voilà quatre thèmes dont on peut dire avec assurance qu’ils ne donneront lieu à aucune action dans le sens que souhaite François Hollande, ou alors ce serait de l’atrophie. Tout cela rend sa candidature moins crédible. Il ne pourra simplement pas faire tout ce qu’il dit.

Soit on pense qu’il est capable de tenter cela, mais qu’il échouera, et c’est anxiogène. Soit on pense qu’il n’est pas question pour lui de tenter quoi que ce soit, et l’on va se demander au fond ce que valent ses engagements.

 

L’UMP qualifie l’intention de François Hollande de « folle et aventureuse ». Qu’en pensez-vous ?

Je dirais plutôt périlleuse. François Hollande n’est pas vraiment connu par les observateurs, il n’a pas de passé gouvernemental. Personne n’imagine qu’il pourra tendre dans un autre sens un accord européen. Dans un univers très fragile qui n’a plus rien à voir avec les élections précédentes, il peut couter très cher de vouloir, ne serait-ce que dans un moment ostentatoire, tenter quelque chose de la sorte. Cela pourrait déstabiliser nos relations avec  les marchés, nos partenaires européens et les grandes institutions comme la Banque centrale et le FMI.

Je ne comprends pas pourquoi François Hollande se complique la vie. Il avait jusque-là la réputation d’être quelqu’un de particulièrement européen. Il abime cette image et prend des risques avec les électeurs du centre, qui sont très européens. Il se replace à gauche en quelques sortes. Il favorise le « Montebourg-isme » au centrisme, ou environ 3% contre 20%, c’est une vraie erreur de calcul.

 

Propos recueillis par Jean-Benoît Raynaud

 

A lire aussi, communiqué du Cercle des Libertés Egales: http://libertesegales.canalblog.com/archives/2011/12/05/22892205.html

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Reynié interrogé par J.B. Raynaud sur Atlantico - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Marc d'Here 21/02/2012 07:52

Les pays de la zone euro se sont mis d'accord mardi matin sur un nouveau plan de sauvetage sans précédent de la Grèce tournant autour de 230 milliards d'euros au total afin d'éviter une faillite du
pays aux conséquences imprévisibles pour l'Europe toute entière (AFP)

Marc d'Here 29/01/2012 08:38

Ni Mitterrand, ni Jospin qui le connaissaient bien, n'ont voulu faire de Hollande un ministre...Serait-ce raisonnable d'en faire un Président?

Marc d'Here 10/01/2012 23:10

Quotient familial: Qui a compris ce que veut, ne veut pas, ne veut plus, veut encore...François "Flou" Hollande?

Marc d'Here 09/01/2012 15:02

François Fillon a rappelé les propos de François Hollande, qui décrivait dans Libération une France "abaissée, abîmée, dégradée". François Fillon a dénoncé un "parallèle poussif" avec une célèbre
harangue du général de Gaulle (Paris outragé, brisé, martyrisé...).

"Mais n'est pas le Général qui veut, et surtout, il y a dans ce catastrophisme rustique quelque chose de terriblement déprimant pour les Français et finalement de peu exigeant sur le plan
intellectuel", a-t-il ajouté.

Marc d'Here 05/01/2012 11:05

Malgré ses pseudo-démentis embarassés et son indignation hypocrite, malgré les journalistes militants qui, en bons petits soldats, sont venus le soutenir et l'excuser...Hollande a bien utilisé
l'expression "sale mec" en visant Sarkozy. Qu'il l'ai dit franchement( ce qui n'est pas dans son tempérament!) ou en jouant à faire dire à Sarkozy "je suis un sale mec"...Je ne vois pas la
différence.

Marc d'Here 04/01/2012 08:54

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, estime, dans un entretien à l'AFP, qu'il est "davantage" le candidat des socialistes que François Hollande et pousse un "cri
d'alarme" pour l'affirmation d'une gauche qui soit vraiment de gauche.


Je ne soutiens en rien Mélenchon, mais il faut reconnaître qu'il a bien raison, sur ce point!

Marc d'Here 02/01/2012 20:11

Hollande continue sa campagne dans laquelle il ne dit rien, ne propose rien, se contentant de critiquer, de moquer Sarkozy, et se précipitant sur les prétendues "affaires", que lui offrent sur un
plateau des journalistes amis..Il serait inconcevable que les Français élisent quelqu'un d'aussi transparent! Pour les plus anciens... c'est un nouveau Poher!

Elie Arié 20/12/2011 15:12

Tout ça pour ça!

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2011/12/20/l-explosion-de-la-zone-euro-est-desormais-plausible_1620791_1581613.html

Marc d'Here 20/12/2011 16:15



Plus les "prévisions"  sont catastrophiques et plus elles te réjouissent!  Mais je te conseillerai de ne pas trop t'emballer...Tu vas encore être déçu!



Marc d'Here 16/12/2011 19:44

L'opposition politique et médiatique annonçaient avec gourmandise une perte, aujourd'hui même, par la France de son AAA...Et puis, une des trois agences CONFIRME le triple A pour la france (avec
certes des inquiétudes pour l'avenir)...Au mieux, pour Hollande et les autres il n'y aura que 2/3 de perte du triple A...Attendons!

Marc d'Here 15/12/2011 00:42

Sur les retraites Hollande fait "carton plein": il revient sur l'essentiel de ses promesses, ce qui va décevoir tous ceux qui, à gauche, l'ont cru...Mais l'exception qu'il conserve va coûter cher
de même que les négociations qu'il annonce où il lachera du lest, ce qui va déplaire aux gens sérieux et responsables ( plutôt au centre)...Enfin, il reste finalement assez flou ce qui exaspère
tout le monde. Bravo!