Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 10:30

 

Dans Le Figaro du 21 août, propos recuillis par Judith Waintraub.

 

Le Figaro: Que pensez-vous de la candidature d'Alain Juppé?

 

Geoffroy Didier: La candidature d'Alain Juppé à la primaire n'est en rien une surprise,elle est même une bonne chose pour la démocratie. De par son statut, Alain Juppé est une référence. Après les candidatures de Xavier Bertrand et de François Fillon, il a toute légitimité pour concourrir lui aussi à la primaire. Mais nous sommes en 2014, pas en 2016 et l'urgence est la reconstruction collective de la droite, non l'affichage des projets personnels.

 

L'annonce du maire de Bordeaux peut-elle gêner le retour de Nicolas Sarkozy

 

Non, en rien. Vu l'amateurisme au sommet de l'Etat, la menace de l'extrêmisme et l'incapacité de la droite à se trouver un chef, la France et l'UMP ont besoin d'un homme d'autorité, qui remette l'église au milieu du village. Et que l'on aime ou pas Nicolas Sarkozy, personne ne peut contester son autorité naturelle, sa force de persuasion et sa capacité d'entraînement!  Par son expérience de l'Etat associée à sa volonté de porter une nouvelle génération, il est, aux yeux de beaucoup, le seul à pouvoir porter une espérance entre le chaos socialiste et le mirage extrêmiste. 

 

Pourtant, Alain Juppé est plus populaire que l'ex-président.

 

Il y a les cotes de popularité, et il y a les actes de vote. Vu le désordre du pays, la seule manière de convaincre les Français qu'on veut agir dans leur intérêt sera de leur proposer de réformer en profondeur la France, et non de plaire aux faiseurs d'opinion.

 

Vous ne croyez pas à "l'identité heureuse" dont parle Juppé

 

Je respecte son point de vue mais ne partage pas son diagnostic. La France est abimée par un gouvernement qui subit au lieu de réagir, dénaturée par des dogmatismes ou des desseins communautaristes qui veulent détruire son identité. Les Français le sentent, le vivent, et en souffrent. Ils savent que leur pays vaut mieux que ce que certains en font. Ils sont en colère et le manifestent dans les urnes. Le seul antidote à l'abstention et au Front National est donc d'entendre la fronde qui gronde, plutôt que de faire semblant de ne pas la voir. 

Le défi n'est pas celui d'une identité heureuse ou malheureuse, mais avant tout d'une identité retrouvée et assumée. 

 

Nicolas Sarkozy peut-il à nouveau séduire le centre, après l'avoir déçu

 

Ces controverses sur un "créneau" politique qu'il faudrait adopter sont loin des réalités populaires. La question n'est pas tant celle de la ligne que du niveau: qui, concrètement, sera à la hauteur des attentes? Si la Droite forte, que nous avons fondée avec Guillaume Peltier, est devenue la première force militante du premier parti  politique de Françe c'est parce que nous avançons des propositions concrètes au plus près de la réalité des Français, sans jamais céder à la bonne conscience ni donner des leçons de morale.

 

Alain Juppé n'a-t-il pas raison de souhaiter une primaire avec le centre?

 

Je vous rappelle que les sarkozystes ont tous voté en faveur de la primaire! Jusqu'ici, on n'a rien trouvé de mieux que la démocratie pour assumer sa diversité. Une primaire de la droite et du centre me paraît d'autant plus souhaitable que je suis persuadé que Nicolas Sarkozy la remportera, grâce à la force d'un projet et une capacité à l'incarner. 

 

Nicolas Sarkozy doit-il s'émanciper de l'UMP

 

Pour s'envoler, une fusée a toujours besoin d'un réacteur. Le meilleur moyen pour Nicolas Sarkozy de rassembler les Français est de commencer par refonder sa famille politique. C'est pourquoi je souhaite qu'il soit candidat à la présidence de l'UMP. Ce choix démocratique est déterminant: il sera le signal de la reconquête.

 

Geoffroy Didier interrogé par Judith Waintraub dans Le Figaro

Partager cet article

Repost 0
Published by Geoffroy Didier, dans Le Figaro - dans Vie Politique
commenter cet article

commentaires

Marc d'Héré 21/08/2014 14:46

Plutôt que d'informer le monde de son ambition personnelle, il serait plus utile de reconstruire une opposition crédible et donc d'abord de redonner force, visibilité et projet à l'UMP. Nicolas
Sarkozy va s'y attaquer...