Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 22:34

 

François HOLLANDE victime collatérale de la crise grecque

 

Le billet d’Eric SEYDOUX

 

La Grèce ruinée, saignée, humiliée, ses dirigeants désemparés ne savent plus à quel saint se vouer, un peuple sous le vacarme assourdissant d’une terrible crise qui circule tel un cyclone au dessus de l’Europe et dont les politologues nous prédisent, qu’il se rapproche chaque jour un peu plus de la France.

 

La France, désormais sous surveillance des agences de notation qui lui dictent leur loi, la dure loi du créancier qui doute de la solvabilité d’un débiteur, réduit à emprunter pour le rembourser.

 

S’ajoute le programme hors du temps d’un parti de gouvernement donné favori, qui propose de recruter massivement dans la fonction publique, de financer des milliers d’emplois jeunes, de réduire l’âge de la retraite, d’investir dans les énergies les plus onéreuses, d’allouer des indemnités aux jeunes, de rembourser l’emprunt, de distribuer de l’argent aux plus démunis, de nationaliser les banques, mesures folles dont le seul énoncé gêne, car  il donne, sans d’ailleurs que l’on sache trop pourquoi, le sentiment de commettre un acte de grande cruauté à l’égard de ses promoteurs.

 

La Grèce, qui a fait prendre conscience, à tout un chacun, de la gravité de la situation, qui montre que nous sommes arrivés au bout du bout et que  le « changement », les « riches » les  « niches » et le reste, n’y pourront rien.

 

Candidat à la présidentielle, François HOLLANDE, peut-il continuer à faire sien le programme du parti socialiste auquel il s’est adossé, même s’il a fait montre d’une certaine réticence ? Dans l’affirmative, il ne pourrait éviter   le procès en inexpérience et en incompétence, qui à n’en pas douter sera facilement gagné par ses adversaires.

 

Temporiser lui ferait perdre aussi celui en  inconsistance et en atermoiement déjà instruit par ses propres amis.

 

François HOLLANDE va-t-il alors reconnaître qu’il s’est trompé, même si un tel aveu n’a jamais lieu d’être en politique. Il ferait preuve d’un certain courage mais devrait alors procéder à un replâtrage de son programme dans l’urgence, en y incluant logiquement la rigueur et les économies, mais trouvera –t-il un accord pour cela et que feront alors l’extrême gauche et les écologistes ?

 

Les effets collatéraux de la crise grecque s’étendent désormais jusqu’à François HOLLANDE confronté à la dure réalité du terrain. Les primaires furent une promenade courtoise entre amis. On entre dans le vif du sujet. Il est temps pour lui de rentrer dans la partie car le match a déjà commencé. Et il n’est pas impossible que ce soit en ce moment même que se joue l’élection de 2012.

 

Eric Seydoux

gpancrazi.over-blog.com/

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Sydoux - dans Présidentielle
commenter cet article

commentaires

plus que 180 jours 09/11/2011 14:22


"le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite n'a rien à voir avec d'éventuelles fermetures de classe...

Les infirmières, les policiers et les profs ne sont pas plus fatigués aujourd'hui qu'il y a 10 ans... "

Affirmations dénuées de tout fondement. On voit que vous ne vivez pas à côté des salariés qui sont de plus en plus exaspérés. Restez dans votre bulle, mais abstenez-vous de raconter n'importe quoi.
Et vous avez été socialiste ?!


Marc d'Here 09/11/2011 22:52



Allons...Allons...Soyez sérieux au lieu de vous en tenir à des sottises...



Marc d'Here 09/11/2011 08:58


Pour ceux qui prétendent que le gouvernement n'agit pas pour "réduire" les dépenses, ou ceux qui "jugent" la politique de réduction des déficits...

Le déficit du budget de l'Etat a reculé de plus de 30 milliards d'euros sur un an à la fin septembre, à 92,7 milliards d'euros, grâce à une forte baisse des dépenses et à une légère progression des
recettes, a annoncé mercredi le ministère du Budget.

Sur l'ensemble de l'année 2011, le déficit de l'Etat est attendu à 95,5 milliards d'euros, "en ligne avec l'objectif", assure Bercy dans un communiqué.


Marc d'Here 08/11/2011 23:15


Le socialiste Hollande, candidat mou, flou ...et démagogue:
Hollande mou, flou...et démagogue
Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement, a accusé aujourd'hui le candidat PS à l'Elysée François Hollande d'être "complètement dépassé" par la situation économique française et de faire de
la démagogie" sur le salaire du président de la République.

"François Hollande est complètement dépassé par la gravité des événements et à contresens avec les trois promesses irresponsables de sa campagne" des primaires (sur les retraites, la création de
postes d'enseignants, le nucléaire).


plus que 181 jours 08/11/2011 21:53


Si une nuit à 37000 euros dans un hotel ne vous choque pas, je ne peux pas grand chose pour vous. Eh bien, moi je trouve ça indécent lorsqu'en parallèle, on ne remplace pas un fonctionnaire sur 2
entraînant dans les services publics de plus en plus de dysfonctionnement, fermetures de classes dans les écoles avec plus de 30 élèves par classe en maternelle, avec des infirmières, des policiers
etc... qui n'en peuvent plus. Réduction des dépenses publiques pour compenser le manque à gagner des dizaines de milliards d'euros des recettes avec la baisse de l'impot sur la fortune, avec le
bouclier fiscal, avec l'exonération des charges sur les heures sup etc... Le déficit public a gonflé depuis 2007 et cela vous ne pouvez pas le nier. C'est le bilan de Sarkozy et il devra faire face
à son bilan lors de la campagne électorale comme l'a dit Hollande.


Marc d'Here 08/11/2011 23:10



J'ai déjà répondu à vos élucubrations:


le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite n'a rien à voir avec d'éventuelles fermetures de classe...


Les infirmières, les policiers et les profs ne sont pas plus fatigués aujourd'hui qu'il y a 10 ans...


l'augmentation du déficit public n'est pas lié (ou fort peu) à la politique de Sarkozy...etc...etc...Mais je ne peux vous empêcher de raconter des sornettes...Si j'en crois l'évolution
des   sondages, de moins en moins de Français y croient...



plus que 181 jours 08/11/2011 14:02


"Ceci dit, le gouvernement actuel ne taille pas vraiment dans les dépenses non plus... Alors... "

ça c'est ben vrai ! =>

http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/08/1210846-g20-la-nuit-a-37-000-de-sarkozy.html


Marc d'Here 08/11/2011 18:50



Justement ce n'est pas vrai, comme je l'explique dans ma réponse au précédent commentaire...L'action de Nicolas Sarkozy a été fortement dirigée vers la réduction des dépenses publiques (Non
remplacement d'un fonctionnaire sur 2 partant en retraite, RGPP, réforme des retraites...Et plusieurs mesures du dernier plan d'économies...).



Marc d'Here 08/11/2011 12:07


Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement, a accusé aujourd'hui le candidat PS à l'Elysée François Hollande d'être "complètement dépassé" par la situation économique française et de faire de
la démagogie" sur le salaire du président de la République.

Interrogée par LCI sur la proposition Hollande de baisser de 30% cette rémunération s'il est élu en 2012, la ministre du Budget s'est exclamée: "François Hollande est complètement dépassé par la
gravité des événements et à contresens avec les trois promesses irresponsables de sa campagne" des primaires (sur les retraites, la création de postes d'enseignants, le nucléaire).


Jean-Pierre 08/11/2011 09:25


Et puis, quand on entend Hollande dire que sortir de la crise se fera uniquement par la hausse des recettes, ça fait peur... pour ceux qui ont encore les moyens d'être ponctionnés. Ceci dit, le
gouvernement actuel ne taille pas vraiment dans les dépenses non plus... Alors...


Marc d'Here 08/11/2011 12:24



La politique du gouvernement du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, la RGPP, la réforme des retraites, et 55% du montant des mesures du dernier plan de rigueur sont des limitations de
dépenses!...Ne reprenons pas le faux argument selon lequel le gouvernement agirait presqu' uniquement sur les recettes...



plus que 182 jours 07/11/2011 22:00


"Que le gouvernement puisse donner des conseils c'est une certitude...Il en a largement la compétence..."

vous confirmez donc que le gouvernement a une large compétence en replâtrages, c'est ce que j'attendais de votre part.


Marc d'Here 07/11/2011 22:12



Je ne vois pas où ce mot figure dans ma réponse.


Vous avez souvent un problème de lecture...Mais je vous pardonne...Il vous faut bien essayer d'avoir raison de temps en temps...Ce serait trop dur pour votre moral sans cela.



plus que 182 jours 07/11/2011 21:56


Vous avez le droit de traiter le candidat socialiste de "petit" leader mais lorsqu'on ose parler des talonettes du "petit" de l'Elysée, vous vous offusquez.


Marc d'Here 07/11/2011 22:09



Je ne vois pas bien l'importance de la chose...Manifestement ce n'est toujours pas les grandes questions ou les vrais problèmes qui vous occupent...C'est la question de la taille de Sarkozy!!!


Cela dit, pour Hollande il s'agit de quelque chose de plus important et de plus fondamental: c'est, me semble-t-il, un personnage  de peu d'envergure...un "petit leader"...avec ou sans
talonettes! Il me semble aussi que cette constatation est faite par de plus en plus de gens...A voir...



plus que 182 jours 07/11/2011 17:27


"Il ferait preuve d’un certain courage mais devrait alors procéder à un replâtrage de son programme dans l’urgence,..."

le gouvernement actuel s'y connaît en replâtrages, il pourra donner des conseils à Hollande !!


Marc d'Here 07/11/2011 18:06



Que le gouvernement puisse donner des conseils c'est une certitude...Il en a largement la compétence...Mais le pauvre Hollande, ne saurait pas quoi en faire! La  semaine qui vient de
passer nous a montré la faiblesse de ce petit leader socialiste...