Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 20:50

 

Par Elie Arié...

 

Et si ce nouveau monde, qui ne nous convient pas, convenait en réalité à la majorité des pays de la planète bien davantage que l'ancien?

Et si nous n'étions, en somme, qu'un pays qui, derrière un langage de gauche, ne défend plus que les avantages menacés de son ancien « régime spécial », en se foutant pas mal de celui des autres (à l'image de ceux qui bénéficient pour encore quelques années d'un régime spécial de retraites) ?

Et si, alors que nous dénonçons l'individualisme des privilégiés, nous n’étions qu'un pays qui défend ses privilèges de façon très individualiste?

Et si la mondialisation était une nuit du 4 Août planétaire dont nous sommes les victimes en tant qu'anciens privilégiés qui se sont fort bien accommodés, pendant des siècles, de la misère des milliards d'êtres humains (Chinois, Indiens, Brésiliens, etc.) qui y voient enfin un moyen de s'en sortir - à nos dépens ?

Ce ne sont pas « quelques privilégiés chinois » qui sont sortis de la misère, mais quelques centaines de millions, et autant en Inde, et quelques dizaines de millions en Asie du Sud-Est, au Brésil, etc. Et tout cela, en 20 ans.

 

La création d'une classe moyenne est toujours la première étape indispensable au démarrage économique d'un pays ; mais ce n'est qu'une première étape. Qu'était le Japon il y a soixante ans?

Et tous les économistes sont d'accord pour dire que l'ensemble des Chinois (et des Indiens, et des Brésiliens, etc.) en profiteront un jour (plus ou moins équitablement, suivant leur système politique –et ceux qui vivent de l’agriculture étant, comme partout, les derniers et les plus mal servis –mais, avec le développement économique, leur nombre est appelé à diminuer ), que les salaires moyens chinois (et indiens, et brésiliens, etc.) ne resteront pas éternellement ce qu'ils sont et qu'ils sont appelés un jour à augmenter (d'ailleurs, en Chine, ils augmentent déjà un peu, il y a déjà des grèves).

Bien sûr, le jour où leurs salaires auront rattrapé les nôtres, ces pays perdront leur avantage compétitif ; mais, compte tenu des milliards d’individus concernés, ce jour est encore lointain : d’ici là, ils se seront beaucoup enrichis, et nous, beaucoup appauvris.

 

Seulement, voilà : ceux qui frappent à la porte de la prospérité que nous connaissons (collectivement) depuis longtemps sont infiniment plus nombreux que nous ; certains d’entre nous rêvent d’un nouveau 1789 (pas tous : Jean-François Copé parle d’une « ambiance malsaine de nuit du 4 Août », reconnaissant ainsi qu’il trouverait malsaine une abolition des privilèges...), mais peut-être est-il en train de se produire, que nous sommes les aristos qui iront à la lanterne, et que notre avenir est celui de ces nobles désargentés que personne n’aura l’idée de plaindre, car nous avons trop longtemps vécu de la pauvreté des autres en la trouvant bien triste, mais au fond « naturelle », et sans en perdre le sommeil. 

 

Elie Arié

 

article paru aussi sur Marianne 2 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans MONDIALISATION
commenter cet article

commentaires

Alceste 02/08/2010 19:36


"la Chine nous pique aussi bien les industries à basse qu'à haute valeur ajoutée..."
Il y a de nombreuses années un comique du nom de Fernand Raynaud avait un sketch sur les galas organisés au profit des organisateurs de galas.
CErtains colloques dans de prestigieux Instituts,m'évoquent irrésistiblement ce sketch. Interrogé sur la suite donnée aux communications et autres préconisations, l'organisateur d'un prestigieux
colloque m'avait expliqué sans aucune gêne que les actes des années précédentes s'empilaient sans susciter de regain d'intérêt, apparemment. Un spectacle avec des Ministres, des Ambassadeurs, des
Parlementaires, des Chefs d'entreprises avait été donné, pourquoi en vouloir plus ?
Ma réaction scandalisée peut apparaître comme un succédanné de poujadisme mais ...
Si nous ne voulons pas devenir une réserve pour touristes en mal de culture ou d'expériences diverses, il reste à rechercher créativité, efficacité, pertinence. De grandes Ecoles méritant leur
qualificatif, développent des structures afin que des élèves peut-être un peu inconscients développent des projets d'entreprises de hautes technologie faisant appel à des coopérations européennes.
Elles sont aussi performantes, je pense, que leurs homologues chinoises ou indiennes.
Il ne faut pas désespérer après les spectacles, il y a des acteurs qui agissent.


Elie Arié 02/08/2010 16:35


Je n'ai jamais écrit ça; mais enfin, quand on s'aperçoit que la Chine nous pique aussi bien les industries à basse qu'à haute valeur ajoutée (pour ces dernières, avec 50 000 Chinois qui sortent
chaque année des meilleures universités américaines et retournent chez eux, c'est assez inévitable), on se demande ce qui nous restera, à part le tourisme...

On est tous condamnés à essayer de nous faire refiler 1 milliard d'€ ou une île aux Seychelles par Mme Bettencourt...Si les plus entreprenants y arrivent, pourquoi pas toi et moi?


Marc d'Here 02/08/2010 18:23



J'avais espéré en lisant ton article, que tu avais compris que la mondialisation libérale n'avait pas que des inconvénients...Et puis tu retombes dans les fariboles socialistes ou autres,
 "la mondialisation nous détruit" "Il ne nous reste que le tourisme"! ....J'aurais dû m'en douter.



Alceste 02/08/2010 16:20


les aristos qui iront à la lanterne,...notre avenir est celui de ces nobles désargentés...
Pas sûr !
Les pseudo héros de l'économie, de la culture, de la jouissance de la vie prennent-ils peur d'être remis en cause dans les domaines où ils ont excellé ? C'est probable. En Chine,en Inde et même
dans la plupart des Pays africains, les entreprises chinoises, indiennes et d'autres Pays émergents bénéficient d'un autre traitement que celui réservé aux ex-colonisateurs. Faut-il s'en offusquer
et faire une déprime en imaginant l'avenir ? Il y a mieux à faire, à commencer par l'Europe qui s'interroge même sur la nécessité de l'Euro alors que s'il n'y avait pas eu cette monnaie/lien
commun, les monnaies nationales auraient flambé sous les coups des professionnels de la spéculation.
Pourquoi ne pas rappeler la nécessité d'une Europe puissant arbitre entre les Etats la composant et les autres Etats de la Planète, et lui redonner la place qui lui revient dans le concert de la
mondialisation - ce qui n'exclue pas quelques couacs ou fausses notes ?


Elie Arié 02/08/2010 12:27


Non, non, je ne suis pas malthusien: mais je constate que la croissance française se traîne sur un minable 1%, malgré la chute de l' Euro qui devait "doper nos exportations".

Sur l'avenir de la "Gauche Moderne", lire le très intéressant:

http://tinyurl.com/3375vts

Extraits:

"Mais si la gauche emportait le Sénat en 2011, la présidence de la République en 2012 puis, dans la foulée, l'Assemblée nationale, tout en contrôlant les régions, la majorité des départements et la
plupart des villes moyennes et grandes, alors, pour la première fois dans l'histoire de la République, la droite aura tout perdu." (...) "Voilà pourquoi la défaite de la droite en 2012, si elle
advient, risque d'être à nulle autre pareille."

Que fera alors "la Gauche Moderne"? son choix sera entre une alliance allant jusqu'au FN ou le retour au PS ...


Marc d'Here 02/08/2010 15:14



Bien pauvre réponse à ma propre réponse, Elie...Pardonne-moi mais ce n'est pas du niveau, et en plus c'est faux! Et puis assimiler des "Pertes importantes" à une Progression de 1%, c'est
cocasse...



ascensi 02/08/2010 11:38


Voilà un bon titre de blog :
" Lucide et Moderne "


Marc d'Here 02/08/2010 13:45



Oui, et il correspond bien je crois à celui-ci...



ascensi 02/08/2010 11:35


Oui c'est une nuit du 4 août pour tous ces travailleurs pauvres, ces smicards, ces chomeurs qui, au lieu de remercier l'Etat providence pour les avoir nourris jusque-là, réclament une extension de
la protection souveraine à l'heure du "moins disant social" aligné sur les masses pauvres de la planête. Mais NON ce n'est pas un 4 août pour la finance mondialisée, certainement pas un 4 août pour
cette élite plus que jamais réductible à une caste de privilégiés. Ces privilèges qui ne sont heureusement pas totalement inaccessible aux communs des mortels (comme jadis les titres de noblesse)
mais dont les critères "d'éligibilité" tendent à se réduire comme peau de chagrin... -et c'est là le comble de cette "mondialisation"-


Marc d'Here 02/08/2010 12:58



Ce n'est, bien sûr, pas que ça la mondialisation. C'est aussi des millions de personnes qui sortent de la pauvreté de l'illétrisme, de la maladie. C'est l'accès pour des millions d'autres à des
produits nouveaux et des  cultures nouvelles... C'est aussi, pour les sociétés qui entrent dans cette mondialisation libérale, un monde plus pacifique...  



marc d'HERE 02/08/2010 09:30


Voilà un article assez "gauche moderne"...Un article qui reconnaît le côté positif de la mondialisation (honnie par la gauche socialiste),notamment sur le plan du progrès économique et social
qu'elle engendre. Pourtant, l'auteur ne peut sortir de l'archaïsme de gauche en pensant que si les uns s'enrichissent, les autres (l'Occident en général) ne peuvent que BEAUCOUP s'appauvrir...
Pensée limitée, (de type marxiste et anti libérale) qui considère le monde comme un tout limité, où au gain des uns ne peut correspondre que la perte des autres. Ne prend pas en compte le dynamisme
économique et social...

Encore un effort Elie, pour devenir lucide et moderne!