Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 11:22

 

Publié dans "La Croix" du 06 août 2010...

 

Jean-Marie Bockel approuve la fermeté affichée par Nicolas Sarkozy sur les questions de sécurité

La Croix : Le président de la République vous a confié, mercredi 4 août, une mission sur la prévention de la délinquance juvénile. Comment avez-vous accueilli cette initiative ?

Jean-Marie Bockel : Comme un geste fort. À charge pour moi, et j’y mettrai un point d’honneur, à ce qu’il y ait une suite sous forme de décisions concrètes. Le président de la République m’avait convié à l’accompagner en fin de semaine dernière à Grenoble, où il a fait ses dernières annonces en matière de sécurité. Puis je l’ai rencontré lundi pour un entretien politique, qui était prévu de longue date.

Lors de cette rencontre, nous avons abordé la question de la délinquance et je lui ai dit mon accord sur une politique de fermeté autant que sur les actions de prévention, comme elles ont déjà pu être engagées par une loi de 2007. Pour être efficace en la matière, la réponse doit être équilibrée.

Cette double approche répression-prévention m’a beaucoup mobilisé durant vingt ans comme maire de Mulhouse. La réponse doit être équilibrée, surtout en direction de la délinquance juvénile, qui a considérablement augmenté ces dernières années. Un jeune se construit par l’amour et par la loi.

Comme secrétaire d’État à la justice, je me suis saisi de cette réalité en confiant en 2009 au spécialiste Jean-Yves Ruetsch un rapport, dont les premières conclusions m’ont été remises en février dernier, et en projetant pour le 14 octobre prochain la tenue d’assises, dont le principe vient d’être aussi validé par le chef de l’État. Je rendrai mon rapport après ces assises.

Cela signifie-t-il, alors que vos anciens amis socialistes protestent, que vous êtes d’accord avec les dernières propositions de Nicolas Sarkozy, notamment avec la déchéance de la nationalité française pour les personnes d’origine étrangère ayant porté atteinte à la vie d’un policier ou gendarme ?
Je n’ai pas de problème avec ces propos de fermeté du président. Sur la déchéance de la nationalité, il se réfère à une législation qui existe déjà, et les critiques de la gauche sur ce point sont dérisoires par leur caractère excessif. J’ai d’autant moins de problème que, avec cette nouvelle mission sur la prévention de la délinquance juvénile, nous allons pouvoir apporter une réponse complète. La classe politique doit, sur la sécurité, dépasser le clivage gauche-droite et se rassembler.

Que faire pour prévenir la délinquance juvénile ?
Il ne s’agit pas de réinventer l’eau chaude, mais de partir des initiatives locales existantes, tant en France qu’à l’étranger. Dans les communes et les départements, des expériences très intéressantes sont menées et apportent des réponses en matière d’aide à l’exercice des responsabilités parentales, l’éducation à la citoyenneté, la réinsertion des jeunes exclus ou la professionnalisation des intervenants.

Sur le terrain, des élus de droite et de gauche font du bon travail. La première piste est de mieux connaître ces bonnes pratiques et de voir comment on peut les développer, voire les généraliser. Une seconde piste est de favoriser la coordination, d’une part, entre les différents niveaux territoriaux et, d’autre part, entre les divers acteurs, magistrats, policiers, enseignants, éducateurs….

Quelles bonnes pratiques ?
Concernant l’incitation à la responsabilité parentale, il existe par exemple des « écoles de parents ». Mais, là encore, pour que l’innovation marche, elle doit concilier l’aide et la fermeté, à savoir l’application d’une sanction si les stages parentaux ne sont pas effectués après avoir été décidés par l’autorité judiciaire.

Comment concevez-vous le rôle des éducateurs ?
Les éducateurs spécialisés ont fait un travail remarquable et difficile avec beaucoup d’engagement et de compétence. Dans certains quartiers, il n’y a plus d’éducateurs de rue depuis plusieurs années. Il faut qu’ils puissent retourner sur le terrain avec le soutien des autorités et avec des missions redéfinies.


Recueilli par Antoine FOUCHET

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Bockel dans "La Croix" - dans Justice - sécurité
commenter cet article

commentaires

Elie Arié 18/08/2010 17:42


"quand TOUS les chiffres montrent une diminution très forte de la délinquance depuis 2002"

Ce n'est pas l'avis de Hortefeux (mais il est sûrement mal informé) : "le rythme d'augmentation des attaques aux personnes a diminué".

Par ailleurs, les succès internationaux se multiplient: "La France "doit respecter les règles" concernant la protection des citoyens européens, a affirmé mercredi 18 août la Commission européenne
alors que Paris s'apprête à expulser jeudi vers la Roumanie et la Bulgarie des Roms en situation irrégulière."

Tout ça sent la panique électorale.


Marc d'Here 18/08/2010 20:27



Encore un manque de cohérence flagrant, Elie.


Je ne vois pas le rapport entre tes deux premiers § et la phrase finale!


Quand aux chiffres de la délinquance, je n'ai pas les chiffres précis mais entre 1997 et 2002 la HAUSSE a été de plus de 10%. Entre 2002 et 2009 la BAISSE a également été de plus de
10%.



Elie Arié 18/08/2010 15:09


Pourquoi réponds-tu toujours à côté?

Je te parle de cette indignité - le mot est faible- d'avoir sorti de son chapeau les Roms, de parler d'expulsions (alors que 95% sont Français et non expulsables), de dénaturalisations (que le
Conseil Constitutionnel ne laissera évidemment pas passer), etc., tout ça pour masquer huit ans d'échecs et se faire bien voir de la partie la plus raciste de l'électorat du FN.

Décidément, "la Gauche Moderne" n'est pas plus moderne que de gauche.


Marc d'Here 18/08/2010 17:34



Je réponds toujours précisement à tes commentaires, même si c'est très méritoire vu - souvent-  leur incohérence et - toujours- leur mauvaise foi. 


Tu voudrais en fait que je t'approuve lorsque tu dis "indignité" en parlant de Sarkozy, or je refuse absolument, totalement ce mot le concernant ou concernant sa politique. Pour le cpup il est
tout à fait "indigne" de le traiter ainsi...sans le moindre argument!


Tu voudrais que je t'approuve lorsque tu dis que Sarkozy a "sorti de son chapeau les Roms": or c'est absurde, Elie, il y a eu, peut-être l'ignores-tu, car médiapart n'en n'a pas parlé (et à peine
Le Monde!), une gendarmerie et un village récemment mis à sac, et plus largement  la multiplication de campements illégaux apportant à de braves gens (peut-être même de gauche) des
nuisances exaspérantes...Alors, non je ne t'approuve pas quand tu dis que Sarkozy les a "sorti de son chapeau", ce sont eux qui sont entrés dans l'actualité!


Tu voudrais que je t'approuve quand tu nies la possibilité d' expulsions quand on sait qu'il y en aura dès demain! D'ailleurs j'aimerais savoit d'où tu sors ce chiffre si précis de 95%
(encore Médiapart?) 


Tu voudrais que je t'approuves quand tu as le culot et la mauvaise foi de parler de 8 ans d'échec de politique de sécurité quand TOUS les chiffres montrent une diminution très forte de la
délinquance depuis 2002, alors qu'elle augmentait très fortement entre 1997 et 2002...Certes on aurait dù faire mieux, et les mesures proposées comme la volonté renouvelée du Président y
contribueront.


Enfin tu voudrais que je dise que la politique de Sarkozy veut complaire à l'électorat raciste du Front National alors que Sarkozy, subit les insultes quotidiennes des Le Pen et qu'il  n'a
participé à aucun des combats du Front National...alors qu'il me souvient que tu disais n'avoir aucune honte, toi,  d'avoir partagé nombre des combats de ce parti! Alors s'il te plaît, Elie,
pas ça, et surtout pas toi!


Voilà, tu vois je réponds le plus précisement possible...



Elie Arié 18/08/2010 13:48


Effectivement, le discours de Grenoble a considérablement accru la popularité de Sarkozy à l'étranger; voir:

http://tinyurl.com/2dgha9n

et

http://tinyurl.com/2fzfbn6

Ce qui est amusant, c'est que les objectifs chiffrés par Hortefeux d'expulsions de Roms sont...très exactement ceux des années précédentes.

Ce qui l'est moins, c'est de voir que tu trouves "habile" cette tactique électoraliste...Le militantisme aveugle! Pour une fois que "la Gauche Moderne" avait l'occasion de justifier les valeurs de
gauche dont elle se réclame!

Enfin, bon: en Octobre, Bockel ne sera plus sous-Ministre, et, en 2012, Sarkozy ne sera plus Président: une page sera tournée.


Marc d'Here 18/08/2010 14:59



Toujours tes prévisions destinées à te rassurer...Quel que soit le sujet, tes commentaires se concluent  par l'annonce de la  défaite de Sarkozy en 2012...J'ai peur que tu ne
sois fortement déçu (mais ce n'est pas sûr, tu conserves une petite chance d'atteindre le  bonheur...chacun a bien le droit de le situer où il veut!)


Pour ce qui concerne la popularité de Sarkozy à l'étranger je ne crois pas qu'elle soit liée à son discours de Grenoble. Je ne vois pas non plus en quoi ce discours et la politique de sécurité de
Sarkozy devraient choquer des gens de gauche...En tous cas, nous la soutenons bien entendu et pensons que les propositions que fera Bockel sur la prévention de la délinquance 
complèteront utilement cette politique.



Elie Arié 17/08/2010 22:33


Pas seulement "Le Monde"...:

http://tinyurl.com/2vravy4


Marc d'Here 18/08/2010 08:33



Essentiellement...Mais il y en a effectivement quelques autres... 



Elie Arié 17/08/2010 18:20


Cette "habileté" contribue à accroître le prestige (déjà immense...) de Sarkozy à l'étranger:

http://tinyurl.com/2fzfbn6


Marc d'Here 17/08/2010 22:13



Le prestige de Nicolas Sarkozy est réel à l'étranger.


Cela dit, l'image que véhicule Le Monde (encore lu à l'étranger s'il ne l'est quasiment plus en France!) ne peut qu'être reprise par certains.



marc d'HERE 17/08/2010 17:56


La croissance évolue mieux qu'on pouvait le penser (et que ne l'annonçaient les socialistes et Le Monde!),les entreprises se sont remises à investir, les chiffres de l'emploi montrent aussi une
amélioration, les mesures prises pour lutter contre l'insécurité sont populaires et les résultats qui s'améliorent (voir les dernières statistiques!)seront sans doute encore meilleurs dans les mois
qui viennent...L'opposition est toujours aussi inexistante ou prend des positions qui révulsent les citoyens...

Les choses me paraissent aller dans le bon sens, Elie...

Tout n'est certes pas gagné, loin de là, il faudra confirmer et amplifier ces évolutions, mais ne trouves-tu pas que cela va plutôt dans le bon sens, pas pour toi, bien sûr...


Elie Arié 17/08/2010 17:53


Il me semble que cette défaite est aujourd'hui une chose acquise.

Un de ses moindres mérites ne sera pas, d'ailleurs, celui d'obliger la gauche, revenue au pouvoir, à un effort de réflexion politique dépassant le simple "Il faut virer Sarkozy"; mais il est vrai
que la stratégie consistant à attendre qu'il continue à se démolir tout seul sans prendre, pour l'avenir, des engagements qu'on ne pourra pas tenir n'est sans doute pas mauvaise, électoralement
parlant.


Marc d'Here 17/08/2010 17:59



Tu ne l'écrirais pas autant si tu le pensais!


Tu vis dans le fantasme...et tu te gardes bien de donner le moindre argument...Tu ne changes pas!


 



Elie Arié 17/08/2010 17:33


C'est un peu long, mais tout y est:

http://tinyurl.com/2fu777m

On assiste tout de même à un spectacle assez inédit, et dont je ne connais aucun précédent: un Président de la République qui organise, tout seul, son échec à sa réélection en 2012, échec qui ne
devra rien à l'opposition.

"Étonnant, non?" comme dirait le regretté Pierre Desproges.


Marc d'Here 17/08/2010 17:44



Tu ne te lasses pas des articles qui peuvent te laisser espérer la défaite de Sarkozy en 2012...Décidément tu ne penses qu'à ça, quà lui!...C'est encore loin 2012 et je trouve au contraire que le
Président fait preuve de beaucoup d'habileté.



Larnaudie Patricia 16/08/2010 21:49


Cher Marc,
De retour, je découvre tes 3 derniers messages: ENTIEREMENT d'accord sur les 3 textes(j'avais lu celui de Max Gallo)...
Pas un jour sans qu'une "bombinette" contre E. Woerth (et donc contre le gouvernement)ne fasse pschitt...
A l'allumage des pétards mouillés:le PS avec le soutien inconditionnel,régulier,extrême de Mme le Juge...Eva Joly!!!
A côté d'elle,O.Besancenot fait l'effet d'un modéré!!!
Elle se voit bien partie pour 2012...les arguments dans le débat seront donc du niveau du caniveau....
Car,contrairement aux grandes marées,celui ci ne montera pas d'ici les présidentielles!
Je me rends compte que mes métaphores sont "océaniques" et pourtant, je suis restée au bord de la Méditerranée!!!
Tu me diras,aujourd'hui,ici, à Cagnes sur Mer,il y a eu une alerte au requin!!!!
Encore une préfiguration de ce qui nous attend à la Rentrée...
Une seule attitude:rendre leurs attaques dérisoires...
Et,à la limite,aller nager avec le requin de Cagnes sur Mer,ce sera plus agréable et de toute façon moins dangereux!Surtout que certains pensent à un dauphin,car les baigneurs n'ont finalement vu
qu'un aileron!
Quant aux opposants haineux au Président de la République,ils n'ont ni arguments, ni raisons,mais sont nantis d'ailerons,de mâchoires,de venin:de drôles de bestioles qu'il faudrait étudier...
Je n'ai jamais assisté à un spectacle aussi désolant.
En attendant, il faudra TENIR et encore TENIR dans l'avancée des réformes...(retraites,notamment).
Allez, je t'embrasse.
Amitiés
Patricia Larnaudie


Marc d'Here 16/08/2010 22:25



Bien à toi, Patricia