Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 14:56

 

 

La Gauche Moderne, le parti de Jean-Marie BOCKEL, appelle au calme et à la réflexion dansl’affaire Bettencourt.

 

Notre pays ne peut pas continuer à être le fait d’emballements médiatiques en série, dévidant comme une pelote de laine affaires et sous-affaires, construites pour influer sur l’opinion.

Personne à notre connaissance ne doute de la parfaite honnêteté d’Eric WOERTH.

Personne à notre connaissance ne doute de la parfaite compétence d’Eric WOERTH.

Qu’on le laisse travailler sur le dossier essentiel des retraites et que les procédures lancées sur les différents dossiers se déroulent activement, sans qu’on cherche plus avant à l’y impliquer.

 

 

La Gauche Moderne

Partager cet article

Repost 0
Published by La Gauche Moderne - dans démocratie
commenter cet article

commentaires

Pi 05/07/2010 14:37


Souvenons nous de la une de MEDIAPART pendant l'affaire Julien DRAY
http://www.mediapart.fr/journal/france/240709/l-enquete-de-la-brigade-financiere-accable-julien-dray
Et alors.........Dray innocent réintégré sur les listes PS
Tant que des journalistes haineux comme Edwy Plenel confondront recherche du scoop et vérité des événements nous subirons ces secousses médiatiques qui ne profitent qu'à ceux qui hurlent "tous
pourris" pour nous faire accepter un bon petit régime bien dégagé derrière les oreilles.......alors je ne doute pas que Plenel arrivera à trouver une place au ministère de la droite pensée quand
les fachos seront de retour.
Notre démocratie fonctionne; la preuve tout se sait!!!Défendons là contre les populistes


Marc d'Here 05/07/2010 17:38



Cette façon de faire de la politique est méprisable...Plenel, sans doute le plus haineux, n'est pas le seul...



Elie Arié 30/06/2010 18:57


Comme tu ne manqueras pas de te référer à ton combat commun (c'était le même,mais dans l'autre sens) avec les "socialistes" que tu agonises tellement d'injures sur le TCE.


Marc d'Here 30/06/2010 22:25



Ah! bon...De mieux en mieux voilà que tu assimiles combat aux côtés des socialistes et combat aux côtés de Le Pen...


Par ailleurs je ne les agonise pas d'injures...Ce n'est pas trop mon style!



Elie Arié 30/06/2010 15:15


C'est un scoop^, que FN a fait campagne pour le NON au TCE?
C'est un scoop, qu'en France les classes populaires ont toujours vu dans l' Etat le seul garant de leurs droits sociaux?


Marc d'Here 30/06/2010 22:22



Non, non...On en reparlera cher Elie Arié!



Marc d'Here 30/06/2010 14:00


Comme d'autres membres du gouvernement, Eric Besson a dénoncé une "chasse à l'homme honteuse" lancée par le Parti socialiste, (dont il connait bien les méthodes) contre Eric Woerth.

Il a aussi ironisé sur les insultes de Ségolène Royal contre un "système Sarkozy corrompu", en rappelant que la présidente du Poitou-Charentes a été condamnée pour "infraction à la législation du
travail" à la suite d'une plainte de ses assistantes parlementaires.

Curieusement la presse a totalement oublié cette
condamnation pas très glorieuse, et se garde bien de la rappeler...


Elie Arié 30/06/2010 13:24


C'est vraiment la débâcle sur tous les fronts.

La "une" du "Quotidien du Médecin" (réservé aux abonnés):

"Le gouvernement fait volte-face pour combattre les déserts

Nouveau rebondissement dans la lutte contre la désertification médicale : en abandonnant en rase campagne le contrat santé solidarité (CSS), pourtant inscrit dans la loi HPST pour donner des gages
aux élus ruraux et aux patients, Roselyne Bachelot s’efforce de rassurer la profession mais revient à la case départ.

C’est un débat de trois ans que Roselyne Bachelot vient de refermer (provisoirement ?), jalonné de polémiques en rafale et de contorsions politiques. C’est aussi un virage à 180 degrés.

Certains diront que c’est du réalisme politique. D’autres n’hésiteront pas à parler de reculade. Il est un fait que la décision, pour le moins inattendue, de Roselyne Bachelot de suspendre -car les
textes restent inscrits dans la loi–le contrat santé solidarité est une surprise de taille. Il n’est que de se souvenir des débats houleux qui avaient animé les assemblées parlementaires lors des
débats instaurant ce dispositif, dans le cadre de la loi HPST, pour se convaincre que le gouvernement en la matière fait «machine arrière toute». "

C'est la rupture de la rupture, et une annonce de la démagogie plein pot à laquelle on va avoir droit jusqu'en 2012.


Marc d'Here 30/06/2010 11:15


Les attaques contre Eric Woerth correspondent à une opération de destabilisation politique classique.

Menée par les socialistes et les médias qui les soutiennent ou vivent des "chasses à l'homme" qui excitent les aigris de tous bords, elle succède à de précédentes et sera, dès que celle-ci aura
fait PSCHITT , suivie de nouvelles tout aussi ridicules et haineuses.

Le Premier ministre qui le sait, appelle très justement à serrer les rangs, à garder ses nerfs et à poursuivre le travail.

Les chiens, comme les appelait Mitterrand, ont pu certaines fois, remporter des victoires qui les ont réjouis (Salengro ou Beregovoy), mais ce n'est pas la règle...


Elie Arié 30/06/2010 10:44


"Peut-être prétendras-tu comme Le Pen, aux côtés de qui tu as tout de même partagé quelques combats,"

Argument qui se retourne en boomerang contre ceux qui l'utilisent lorsqu'on cherche à remplacer l'approche politicienne par l'approche politique.

Il serait peut-être plus efficace de s'interroger sur les raisons politiques qui ont fait basculer une telle proportion de l'électorat populaire chez Le Pen que de tâcher de le capter en flattant
ses instincts les plus bas par le glorieux débat sur l'identité nationale ou la loi qu'on savait inapplicable sur les tests ADN pour les candidats au regroupement familial.

Je préfère ma façon de partager certains combats avec LePen que la vôtre.


Marc d'Here 30/06/2010 15:00



Sarkozy a su gagner l'électorat populaire, électorat dont tu as, mais est-ce une surprise(?), le plus grand mépris, qand tu évoques "ses instincts les plus bas"...


Bien entendu La gauche Moderne n'a jamais mené le moindre combat aux côtés de Le Pen...Et le prétendre est ridicule.


L'intéressant de ce commentaire est que tu admets "avoir partagé certains combats avec Le Pen"...Il était difficile en effet de le nier, mais cet aveu est très intéressant, Elie Arié! Je ne
m'interdirais pas de m'y référer, à une occasion ou à une autre.


 



Elie Arié 30/06/2010 10:20


Contrairement à ce que tu penses, je suis indifférent à ce que décidera Woerth; son remplacement ne résoudra rien à cette collusion du fric et des politiques d'un niveau sans précédent, qui est le
vrai problème.

Karachi, un "mauvais roman"? Le juge d'instruction, que le parquet empêche d'ouvrir une enquête sur la nomination de Pérol, un "mauvais roman"? L'indépendance du parquet, un "mauvais roman"? Les
économies sur le train de vie de l' Etat sans toucher au cumul des mandats ni au salaire triplé du Président, un "mauvais roman"?Que de "mauvais romans"!

Au moins, quand Guizot lançait son fameux "Enrichissez-vous!", il s'adressait à tous les Français.


Marc d'Here 30/06/2010 13:24



Il y a des "mauvais romans" style Karachi, des évènements insignifiants style Pérol, des réfexions purement démagogiques : style salaire du Président, et des règles institutionnelles qui sont
bizarrement ajoutées à cet inventaire  "curieux"...


Mettre tout cela sous l'étiquette "mauvais roman" est absurde. Seule l'affaire Karachi qui suppose , entre autres, que la décision de Chirac/ Villepin aurait causé la mort de dizaines de
Français, mérite cette étiquette.


Quand à ta   "défense" concernant Woerth et ton rétro pédalage, je pense que comme  pour beaucoup de chasseurs, c'est la traque qui  t'excite et produit ton   plaisir,
plus que la mise à mort... 



Elie Arié 30/06/2010 01:40


Tiens, un autre roman, qui explique l'obstination de Sarkozy à vouloir supprimer les juges d'instruction:

http://tinyurl.com/2w5ms8b

Mais, pendant ce temps, le Parlement et le gouvernement s'activent à faire la lumière sur les vrais scandales:

http://tinyurl.com/358vhok

Au fait: quand est-ce que tu nous fais un billet sur l'attentat de Karachi et les rétrocommissions sur les frégates?

Une vraie ambiance de fin de règne.


Marc d'Here 30/06/2010 10:05



Je ne suis pas étonné que tu te sois lancé dans les attaques contre Woerth ... j'ai le sentiment ou l'impression que la "chasse à l"homme" reste une des dernières choses qui t'excitent un
peu...Pardonne-moi de ne pas partager tes petits plaisirs d'aigri...


Peut-être prétendras-tu comme Le Pen, aux côtés de qui tu as tout de même partagé quelques combats, qu'il s'agit de la "défense de la moralité publique".


Karachi? Un mauvais roman, qui plaît donc à beaucoup...D'après ce qui se raconte, Chirac et Villepin en arrêtant le versement de commissions dues, auraient provoqué la mort de dizaines de
Français...Occupons-nous de choses sérieuses. 



Elie Arié 29/06/2010 23:04


En tous cas, ce "roman" semble intéresser beaucoup de Français.

Tiens, une remarque: les ministres ne pourront plus faire financer leurs dépenses privées par de l’argent public, précise bien la circulaire présidentielle. Donc jusqu’à présent ils le faisaient.
CQFD.
Toujours du roman?


Marc d'Here 30/06/2010 07:53



Les romans intéressent toujours, et ce ne sont pas forcément les meilleurs qui plaisent le plus...