Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 14:38


COMMUNIQUÉ

 

 

La façon dont l’État s’adresse à la jeunesse à travers l’École, c’est déjà une partie du message qu’il lui transmet. L’État doit donc toujours prendre garde à ne pas brouiller, voire inverser les valeurs qu’il souhaite défendre.


Ainsi, aller à l’École n’est pas une bonté que les élèves font à la société, mais une chance qui leur est donnée par la République. Elle fut conquise de haute lutte, et toute la société paie très cher pour leur offrir cette chance, puisque l’Éducation nationale est, chaque année, le premier budget de la nation.


Donner le sentiment que les élèves, qui feront à l’École la grâce de bien vouloir être présents en cours, méritent une rémunération, sous quelque forme que ce soit, individuelle ou collective, c’est inverser le sens des valeurs. C’est ne pas les aider à comprendre pourquoi ils doivent, non seulement être présents, mais attentifs et actifs dans leur classe, pour acquérir un savoir qui leur permettra d’assurer, à la fois, leur avenir et celui de la société toute entière. Société qui fait effort pour eux, et à laquelle ils doivent cela.


Pour La Gauche Moderne ces principes devraient rester présents dans toute expérimentation que l’État pourrait être conduit à lancer dans le cadre de la lutte contre l’absentéisme.

 

 

La Gauche Moderne,

Mercredi 7 octobre 2009

 

www.lagauchemoderne.org

Partager cet article

Repost 0
Published by La Gauche Moderne - dans Education - recherche
commenter cet article

commentaires

Marc d'Here 22/04/2010 07:59


Soixante-trois pour cent des Français sont favorables à la suppression des allocations familiales en cas d'absentéisme à l'école alors que 32% y sont opposés, indique un sondage CSA publié
aujourd'hui par Aujourd'hui en France/le Parisien.

Selon ce sondage, 28% des personnes interrogées sont "tout à fait" favorables à la suppression et 35% "plutôt" favorables. Il y a 20% des sondés qui sont "plutôt" opposés à une telle mesure et 12%
qui y sont "tout à fait" opposés. Cinq pour cent des sondés ne se prononcent pas.

Les chiffres varient peu selon qu'il s'agisse de l'ensemble des Français ou de parents d'enfants scolarisés: ces derniers sont en effet à 62% favorables à cette mesure alors que 36% y sont
opposés.

Nicolas Sarkozy, en visite mardi dernier à Bobigny (Seine-Saint-Denis), a déclaré que les allocations familiales seraient "systématiquement" suspendues en cas d'"absentéisme scolaire injustifié",
projet d'ores et déjà critiqué de toutes parts.

AFP


Evan Hunter 2 08/10/2009 16:26


Il faut relire Graine de violence de Evan Hunter (1950) et ses réflexions sur la pédagogie dans les écoles professionnelles. Un extrait est envoyé par mail. 

 


caccomo 08/10/2009 14:01



En effet, le coût des élèves est déjà pris en charge par la collectivité, et l'école est donc obligatoire. On ne devrait donc pas payer les lycéens pour faire une chose obligatoire. ils ont des
devoirs à rendre envers la collectivité qui finance leurs études. Donc on devrait sanctionner l'absentéisme, plutôt que de récompenser la présence en cours, notamment en demandant aux parents de
rembourser le coûts de l'école.
J'observe la même chose à l'université, notamment un absentéisme plus marqué chez les étudiants boursiers !
Mais les syndicats étudiants en sont à évoquer l'idée d'un "salaire étudiant"...