Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 14:11

 

Dans L'express

 

Le retour de Nicolas Sarkozy n'est plus qu'une question de jours, voire...d'heures. 73 jeunes UMP de 25 à 45 ans, majoritairement élus, lui lancent un ultime appel dans une tribune que nous publions. 

               

Les jeunes élus UMP en appellent à Nicolas Sarkozy

 

Les Jeunes élus UMP militent pour le retour de Nicolas Sarkozy.

 

 

REUTERS/Eric Gaillard

 

Emenés par Franck Allisio, le président des "Jeunes actifs de l'UMP", ils en appellent à un "sursaut" comparable à 1958. Après l'élection du président de l'UMP qui aura lieu les 29 novembre et 6 décembre en cas de second tour, cet appel a vocation à se transformer en collectif, a indiqué Franck Allisio à L'Express. 

L'UMP, c'est nous!

Militants, cadres et élus de la nouvelle génération de l'UMP et des quatre coins de la France, conscients que notre famille politique et au-delà la droite républicaine est en danger, nous souhaitons faire entendre la voix du Tiers-Etat de notre parti. Nous voulons que la droite française renoue avec "l'esprit de mai", cet esprit de sursaut qui saisit la France tant en mai 1958 qu'en mai 2007. Un esprit de redressement à rebours de l'esprit de renoncement et de facilité qui animait la gauche tant en mai 68 qu'en mai 2012. Pour retrouver ce chemin, notre famille politique a trois conditions à remplir: rassembler ses troupes et les écouter, définir une thérapie de choc pour la France et l'incarner. 

Parce qu'il n'est de richesses que d'hommes, il n'est de force que militante! Une chance pour notre famille politique qui regorge d'élus, de cadres et de militants en particulier depuis les dernières municipales qui ont vu émerger une nouvelle génération de hussards bleus sur l'ensemble de nos territoires. Le redressement passe justement par cette "droite d'en bas", du terrain, celles et ceux qui s'engagent, militent et connaissent plus les cages d'escaliers que les salons parisiens. C'est à ce prix que nous redeviendrons ce rassemblement populaire qui a fait les grandes heures de notre famille politique en ressemblant, comme disait Malraux du gaullisme, "au métro à six heures du soir". 

Seul Nicolas Sarkozy est en mesure de préparer avec nous cette alternance cruciale pour notre pays 

Mais pour rassembler le peuple français encore faut-il s'adresser à lui, lui proposer un projet clair et audacieux. Ce projet doit être celui d'une droite des valeurs, d'une droite de rupture, d'une droite libre. Une droite de conviction et de terrain qui se détermine par rapport à elle-même, une droite tournée vers l'avenir qui ne s'égare pas plus qu'elle ne s'excuse, évitant ainsi le piège que l'extrême-droite et la gauche essaient, d'un commun accord, de lui tendre.  

Reste à choisir celui ou celle qui nous conduira sur le chemin de ce rassemblement et cette refondation profonde de notre famille politique. D'aucuns diront que la "question du leader" est secondaire alors que nous savons tous pertinemment ce que la politique doit, pour le meilleur et pour le pire, aux femmes et aux hommes qui ont décidé de s'y consacrer. Au vu des deux dernières années qui se sont écoulées et bien que la droite républicaine ne manque pas de talents, force est de constater qu'un seul est capable aujourd'hui de relever ce défi. De par sa légitimité, son expérience, sa volonté et son énergie, seul Nicolas Sarkozy est en mesure de préparer avec nous cette alternance cruciale pour notre pays. 

Trois ans, c'est ce qui nous séparait de l'élection présidentielle lors du Congrès du 28 novembre 2004 qui a vu Nicolas Sarkozy plébiscité par les adhérents avant de l'être par les Français. Trois ans, c'est ce qui est nécessaire pour rassembler celles et ceux qui partagent nos valeurs afin de construire l'UMP de demain et la France d'après... François Hollande

 

Franck Alisio

...Et 72 jeunes élus UMP  

 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/les-jeunes-en-appellent-a-nicolas-sarkozy_1574534.html#fq4zjST3Ba6vccLF.99

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck Alisio et 72 jeunes élus UMP - dans Vie Politique
commenter cet article

commentaires