Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 09:24



Elections aux Prud’hommes
 : d’après les résultats quasi définitifs, on constate une abstention record de 75% chez les salariés. C’est la preuve  d’une  désaffection de plus en plus grande des salariés vis-à-vis de syndicats dont la représentativité déjà très faible, baisse encore.  La CGT et les petits syndicats extrémistes progressent relativement et la CFDT baisse de 3 points : le manque de cohérence de François Chérèque, souvent soulignée sur ce blog, trouve une traduction logique dans les urnes.

 

Chômage : L’INSEE vient de publier ses chiffres sur l’emploi. On constate que le chômage a augmenté de 0,1% en France métropolitaine au troisième trimestre, passant de 7,2% de la population active à 7,3%.  Cette légère augmentation - le quatrième trimestre sera certainement plus mauvais -  montre que la France résiste mieux que d’autres, peut-être même mieux que la plupart des autres grands pays, à la crise financière et économique internationale. La politique du gouvernement y est certainement pour quelque chose, et le plan de relance que doit annoncer Nicolas Sarkozy aujourd’hui  (coordonné avec les plans de relance d’autres pays européens) devrait encore limiter les effets négatifs de cette crise et donner à notre pays les moyens d’ une future reprise.

 

Audiovisuel : Le Parti socialiste, soutenu par Bayrou et quelques députés villepinistes réactionnaires, s’est lancé dans une  obstruction à l’Assemblée pour empêcher l’examen et le vote de la loi sur l’audiovisuel. Tous les moyens de procédures et d’utilisation du droit d’amendements sont détournés de leur sens et de leur fonction et utilisés pour bloquer le débat.  A cette attitude anti- démocratique, le gouvernement serait en droit de répondre par les moyens que lui donne la constitution et notamment l’utilisation du 49-3.

 

CSA : Dans le cadre de ce détournement de la  démocratie  manifesté par les socialistes, le président du groupe PS à l'Assemblée Jean-Marc Ayrault a demandé aujourd'hui la démission du président du CSA Michel Boyon, l’accusant d’avoir manifesté, personnellement, un avis favorable à la réforme de l’audio visuel. Jean-Marc Ayrault, qui , comme tous les socialistes se proclame le défenseur exigeant de la liberté d’expression et notamment de l’indépendance du CSA, exige la démission du président de cet organisme parce que celui-ci exprime une opinion contraire à la sienne ! Le PS a de plus en plus de mal avec la liberté et la démocratie.

 

La Gauche Moderne : je me plais à saluer, encore une fois, le succès du congrès fondateur de La Gauche Moderne, et à espérer que ce jeune parti de centre gauche puisse jouer un rôle important dans le soutien à la politique de « réforme juste » du Président de la République et dans l’orientation encore plus sociale et équitable de cette politique.

 

Marc d’Héré

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans Vie Politique
commenter cet article

commentaires

marc d Here 04/12/2008 12:58

Un plan d'une grande ambition pour répondre à la crise et relancer l'économie:


Nicolas Sarkozy a annoncé un plan de relance de 26 milliards d'euros pour l'économie française, qui inclut notamment une "prime à la casse" de 1.000 euros pour les véhicules de plus de dix ans.

L'ensemble des mesures qui ont été dévoilées par le président de la République à Douai (Nord) équivaut à 1,3 point du produit intérieur brut (PIB) de la France.

Le plan prévoit selon un document des remboursements anticipés de dettes de l'Etat aux entreprises pour 11,5 milliards d'euros ainsi que des investissements publics de 10,5 à 11 milliards d'euros.

Une enveloppe de 1,6 milliard d'euros est prévue pour le secteur du logement, avec notamment le doublement de l'enveloppe du prêt à taux zéro.

Autre mesure : les entreprises de moins de dix salariés bénéficieront en 2009 de compensations de charges sociales pour les nouvelles embauches jusqu'à 1,6 fois le smic.... .

Lepoint.fr et Reuters

Simon-Pierre T. 04/12/2008 11:03

Elections prudhommales:
Quand les juges prud'hommaux siègent, ils ne portent pas leur appartenance syndicale en écharpe et jugent en leur âme et conscience (mais surtout en droit). L'étiquette syndicale importe finalement peu, d'où sans doute la faiblesse du vote.
par ailleurs, nos syndicats font plus de politique que de syndicalisme. Où sont-ils quand les patrons du CAC40 s'octroient des rémunérations (et des hausses) scandaleuses ? Aucune étude de ce sujet n'est publiée, aucune action en entreprise organisée. par contre, quand la représentation démocratique veut faire évoluer les choses, et particulièrement si cela concerne le secteur public, alors il y a grève pour peser sur le débat avant qu'il ne commence, puis regrève, etc. Malheureusement, tant que nos syndicats se mêleront à ce point de politique, et oublieront de lutter vraiment dans les entreprises pour les salariés (ce qui peut vouloir dire faire des efforts temporaires pour pérenniser l'entreprise qui fait face à des difficultés), ils souffriront de crédibilité.

On a vu en Allemagne les syndicats négocier des baisses temporaires de charges sociales (et d'indemnisation) pour aider à la relance économique.

L'enjeu du débat syndical est donc de passer d'une culture de résistance à une culture de protection dynamique des salariés...