Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 19:58


La Gauche Moderne : Rencontres Nationales de Mulhouse

Samedi 20 septembre 2008

 

 

Après le succès des rencontres nationales du 29 juin à Paris,  La Gauche Moderne, parti de centre gauche, fondé et présidé par Jean-Marie Bockel, qui soutient la politique de réforme de Nicolas Sarkozy, organise de nouvelles Rencontres Nationales le samedi 20 septembre à Mulhouse.


Cette journée, qui pourra, pour ceux qui le souhaitent,  commencer le vendredi soir et se terminer le dimanche en fin de matinée, est ouverte aux militants mais aussi aux sympathisants de La Gauche Moderne.  Trois temps forts la marqueront :

 

-                          Présentation de « l’Appel au Congrès » (dernier week end de novembre à Saint Denis -93) et débat en commissions pour amender ce texte.

-                          Débat sur le thème ‘la réforme économique, condition du progrès social’ entre des syndicalistes, des économistes et des chefs d’entreprise.

-                          Discours de Jean-Marie Bockel.

 

Nous vous invitons à vous inscrire pour participer à ces rencontres nationales (et amicales), sachant que des conditions particulières de transport et de séjour seront proposées.  Vous pouvez m’adresser un mail à :  ies1@hotmail.com

 

Vous trouverez ci-dessous le programme de ces Rencontres Nationales.

 

 

Programme

 

Vendredi 19 Septembre

 

19h 30 Accueil Gare de Mulhouse participants et transferts hôtels

 

20h30 Dîner Alsacien (inscription préalable)

 

Samedi 20 septembre

 

09h00 : Accueil des participants Campus Fonderie

09h30 : Accueil et ouverture Michèle STRIFFLER Coordinatrice Régionale LGM de la région Alsace

09h35 : Début des travaux Intervention du Délégué Général

09h45 : Présentation du projet de texte d’appel au Congrès

10h     : Débat de politique générale – Intervention des représentants des Régions et des Fédérations

11h30 : Pause

11h45 : Intervention de Jean-Marie BOCKEL, Président de La Gauche Moderne

12h15 : Présentation du bureau des Jeunes Gauche Moderne (JGM)

12h25 : Conférence de presse JMB

 

12h30 : Déjeuner

 

14h00 : Reprise en séance plénière. Débat : La réforme économique, condition du progrès social

 

15H30 Débats en commissions  sur le projet de texte d’appel au Congrès

 

16h45 : Reprise en séance plénière: présentation des conclusions des rapporteurs des commissions

17h     : Adoption de la version finale du texte de l’Appel au Congrès

17h15 :  Mot de conclusion de Jean-Marie BOCKEL

19h30 : Pot de l’amitié

20h 30: Dîner

 

A bientôt, bien amicalement.

 

Marc d’Héré


voir aussi le site de La Gauche Moderne: http://www.lagauchemoderne.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc d'Here - dans La Gauche Moderne
commenter cet article

commentaires

marc d Here 12/09/2008 15:24

C'est bien...Ce n'est pas seulement ça qui coûte cher, je crois, mais aussi le montant des allocations chômage et le tmps, non plus moyen, mais maximum pendant lequel elles peuvent être versées...

Celadit je pense comme toi, que le suiv individuel (et incitatif) est nécessaire...C'est vers cela que se dirige le gouvernement avec la fusion ANPE/UNEDIC et les incitations à l'efficacité des agents. Je crois qu'il y a du mieux et on doit pouvoir améliorer grandement les choses.

Par ailleurs la volonté du gouvernement de rénover le système de formation où des milliards sont dépensés pour une efficacité très faible sera capitale. Mais c'est difficile et cela touche à des intérêts économiques et politiques (d'où ne sont pas absents les syndicats et les collectivités locales...il me semble...). Ce sera un progrès si pour un coût identique on parvenait à améliorer l'efficacité de 25%...

Elie Arié 12/09/2008 15:12

Ce qui fait l'efficacité ( délai moyen pour retrouver un emploi: 1 an) du système des pays d'Europe du Nord, que Bockel a cités en exemple, c'est la rapidité et la personnalisation de la prise en charge de tout nouveau chômeur: et c'est cela qui coûte cher.

Rien à voir avec notre ANPE (qui a récemment proposé à un chômeur un CDD d'une journée à 500 km. de chez lui...).

marc d Here 12/09/2008 12:11

Il faut adapter...L'idée danoise est bonne, il n'est pas évident qu'il faille aller aussi loin dans la flexibilité ,ou dans le coût de la sécurité...
Dans la politique de Sarkozy il y a les deux, mais il faut répéter, car je te l'ai déjà écrit, que la "sécurité", ou plutôt les procédures sensées accorder de la sécurité, étant si développées en France que la priorité est évidemment de développer la flexibilité.

J'ai mis aussi un commentaire sur ton article sur la santé...

Elie Arié 12/09/2008 12:01

Et bien, venons-en aux discussions non-oiseuses.

"En échange d’une assurance pour chaque salarié d’un droit à la formation et la garantie du maintien d’un revenu correct et d’une protection sociale globale de bon niveau, tout au long de sa carrière. C’est ce qui a souvent été présente ces dernières années sous le nom générique de flexi-sécurité. Et lorsque cette démarche a été menée avec volonté et intelligence, elle a abouti à des progrès sociaux. L'Europe du Nord en montre des exemples remarquables."

100 % d'accord: mais, dans la politique de Sarkozy, si on voit bien la flexibilité, on cherche vainement la sécurité censée l'accompagner.

Le Premier Ministre Danois avait d'ailleurs récemment rappelé que la flexisécurité à la danoise ( licenciements faciles, prise en charge personnalisée immédiate du licencié, indemnités de chômage très élevées, embauche à un niveau de salaire égal ou supérieur dans un délai moyen d'un an) coûtait très cher, et imposait des prélèvements obligatoires très élevés.

À l'opposé de la politique fiscale de Sarkozy.

marc d Here 12/09/2008 11:00

Oiseux te gêne, n'est-ce pas, et pourtant les discussions que tu imposes le sont trop souvent...Restons en là, donc.

Elie Arié 12/09/2008 10:55

Il n'y avait pas discussion: c'était un a-parte concernant tous les partis politiques.

Remettre en cause les rituels est toujours oiseux (c'est ce que m'a dit ce matin même le Pape, lorsque, dans un long tête-à-tête, je lui ai suggéré de supprimer définitivement la messe en latin): restons-en donc là.

marc d Here 12/09/2008 10:48

Relis mon commentaire STP...Cela t'évitera des erreurs d'interprétation, et les petites réflexions assez mesquines que tu adoptes souvent. Quelque chose me dit que tu vas nous entraîner dans une de ces discussions oiseuses qui font ton bonheur...A ta guise...

Elie Arié 12/09/2008 10:29

Parce que tu crois que le discours du Président est influencé par ce qui s'est dit dans les ateliers de travail qui se sont terminés un quart d'heure avant?

marc d Here 12/09/2008 08:48

Peut-être penses-tu que le discours du Président devrait avoir lieu au petit matin, avant la présence des journalistes, peut-être même avant l'arrivée des militants? Et qu'il ne devrait pas y avoir de débats...?

Cela dit on peut se resembler dans la forme, et je ne vois pas la nécessité de rechercher l'originalité à tout prix ( souviens-toi des discussions en rond de Royal...), ce qui fait l différence c'est bien sûr le fond, et le caractère plus ou moins amical de la réunion. Sur ces deux plans, on essaiera, avec l'aide des participants, d'être à la hauteur.

Elie Arié 12/09/2008 01:25

C'est fou ce que les programmes de toutes les réunions de partis politiques se ressemblent (les débats - les ateliers- un discours du chef à l'heure pour passer au journal télévisé du dimanche 13 heures, un autre à celui de 20 h) !

Ne pourrait-on pas imaginer un jour autre chose?

Moderne ou pas, les usages des partis politiques sont extraordinairement ritualisés.