Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 09:07

Dans le JDD.fr

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy est, pour la première fois depuis le début de la campagne de la primaire, plus élevée que celle d'Alain Juppé à droite, selon une étude Odoxa parue mardi.

Alain Juppé peine à rattraper son retard sur Nicolas Sarkozy. Nicolas Sarkozy a doublé Alain Juppé en termes de popularité. (Sipa press)

"Ça va mieux" selon François Hollande, "ça va mieux" aussi pour Nicolas Sarkozy. Début juin, ses proches confiaient déjà leur optimisme au JDD.

Un sondage Odoxa pour France Inter et L'Express publié mardi matin pourrait leur donner raison. Selon ce baromètre mensuel, non seulement l'ancien chef de l'Etat gagne quatre points auprès des sympathisants de droite, mais son rival à la primaire Alain Juppé en perd quinze. Une chute de l'édile de Bordeaux qui permet au patron des Républicains de s'installer à la première place du classement à droite, avec 66% de popularité. Dans les autres récentes études d'intentions de vote, Alain Juppé reste encore devant Nicolas Sarkozy. Derrière ce duel, François Fillon et Bruno Le Maire bataillent toujours pour la place de troisième homme de la primaire. Si l'ancien Premier ministre était repassé devant, il perd son avance (54%, -2), selon le baromètre Odoxa, sur son challenger (51%, +6).

Hulot autant populaire à gauche qu'auprès des sympathisants FN L'étude réalisée pour France Inter et L'Express a également sondé les sympathisants de gauche et du FN. Sans surprise, Marine Le Pen arrive en tête côté Front national avec... 92% de popularité. Suivent, sur ce créneau, Marion Maréchal-Le Pen (78%) et, contre toute attente, Nicolas Hulot qui gagne plus de treize points (37%). Le militant écologiste reste par ailleurs le plus populaire à gauche (63%) devant Christiane Taubira (54%), Martine Aubry (50%), Jean-Luc Mélenchon et Ségolène Royal (tous deux à 48%).

Testé à part, le tandem de l'exécutif stagne toujours à un plus bas historique, à l'image du baromètre Ifop paru dans le JDD dimanche. Selon Odoxa, François Hollande ne trouve qu'aux yeux de 16% des Français, tandis que Manuel Valls voir encore sa cote baisser à 24% de popularité.

Gaël Vaillant - leJDD.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Lucien H.
commenter cet article

commentaires