Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 14:05

Nicolas Sarkozy lors de la journée de travail des Républicains sur la fonction publique et la réforme de l'Etat "Cela fait un peu de peine de voir que quand on parle de la modernisation du code du travail, qui serait ô combien nécessaire, on va agiter des lycéens qui ne sont pas forcément les mieux placés pour savoir ce qu'il convient de faire en matière d'emploi", a déploré mercredi Nicolas Sarkozy au sujet des manifestations contre le projet de loi El Khomri.

"Les lycéens dans mon esprit sont mieux qu'une marge de manœuvre utilisée par des conservateurs qui plongent le pays dans une crise dont il ne se redressera pas. C'était la vérité à l'époque d'Edouard Balladur (au moment de la mobilisation contre le "smic jeunes", NDLR).C'était la vérité au moment de Dominique de Villepin" (lors des manifestations anti-CPE).

L'ancien président s'exprimait lors de la matinée de travail des Républicains consacrée à la fonction publique.

Il y a affirmé son intention de supprimer "entre 300.000 et 350.000 emplois de fonctionnaires" en appliquant la règle de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite aux collectivités territoriales. Cela équivaudrait selon lui à une économie de 7 milliards d'euros de dépenses publiques sur un quinquennat.

"Les fonctionnaires d'Etat doivent travailler 37 heures hebdomadaires payées 37" A l'heure actuelle, "57% de la richesse de la nation passe dans des dépenses publiques, ce qui fait peser un poids insupportable sur les agents privés", s'est alarmé Nicolas Sarkozy.

"En 2016, le gouvernement va accroître de 8.000 le nombre de fonctionnaires, comme si la France avait les moyens de se le permettre!".

Nicolas Sarkozy entend aussi augmenter le temps de travail des fonctionnaires. "Les fonctionnaires d'Etat doivent travailler 37 heures hebdomadaires payées 37 et, sur la base du volontariat (...) jusqu'à 39 heures payées 39".

Dans les collectivités territoriales, "nous demandons l'effectivité des 35 heures pour tous les services publics". Pour le reste, il entend laisser aux collectivités la "liberté de négocier" le temps de travail. "Les jours de congés entre secteur public et le secteur privé doivent être alignés"

Le président des Républicains souhaite aussi "supprimer les régimes spéciaux de retraite" et "faire converger" les régimes de retraite du public et du privé : "Dans le public, on ne calculera plus le montant de la pension sur les 6 derniers mois mais sur les 25 meilleures années".

"Deux jours de carence seront appliqués" par ailleurs dans le public en cas d'arrêt maladie et "les jours de congés entre secteur public et le secteur privé doivent être alignés".

A côté du statut classique de la fonction publique, Nicolas Sarkozy veut également permettre le recours au "contrat" pour embaucher des agents publics. "Nous permettrons à toutes les administrations nationales comme locales de recourir au contrat, qui obéira aux mêmes règles que le contrat privé", a-t-il dit.

Christine Ollivier - leJDD.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Lucien H.
commenter cet article

commentaires