Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRESENTATION

 

 

Contact: marcdhere.mdh@gmail.com 

 RECONQUÊTE est un  mouvement en construction. Ce n'est pas un parti politique, mais un Cercle de Réflexion et d'Action, ouvert à tous ceux, à quelque parti qu'ils appartiennent, ou sans parti, qui se reconnaissent dans ses valeurs et  principes. La Responsabilité et l'équivalence entre droits et devoirs à tous les niveaux,  le libéralisme économique,  la solidarité,  le choix d'une évolution réaliste et progressive dans le social et le sociétal,  l'Europe... 

 

Recherche

21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 12:49

Point de presse de l'UMP

Laïcité, identité nationale : que de temps perdu !

« Par le passé nous avons voulu lancer des débats sur la laïcité, sur l'identité nationale. Souvenez-vous combien nous avons été insultés par une gauche bien pensante ».

En ouvrant, lundi matin, le point-presse hebdomadaire de l'UMP, Sébastien Huyghe, n'a pas oublié d'évoquer ce « temps perdu » sur ces sujets « déjà patents à l'époque dans notre société. Nous aurions pu alors travailler dans la sérénité. Il est malheureux qu'il ait fallu ce drame pour aborder dans le consensus, mais dans l'urgence, ces questions et apporter des réponses qui se posent dans certains de nos quartiers, dans certains de nos écoles », pointe encore Sébastien Huyghe.

« L'UMP est attachée à l'unité nationale. Cependant l'unité ce n'est pas l'uniformité », poursuit Eric Ciotti, Secrétaire général adjoint de l'UMP, qui a tenu à réaffirmer la position de l'UMP sur ces enjeux essentiels pour la sécurité de notre pays.

« Face au terrorisme, face aux menaces, nous devons conserver ce front uni. Mais en même temps nous devons avoir la lucidité dans le constat pour tirer toutes les conséquences de ce qui s'est passé. » Evoquant le boycott de la minute de silence par des collégiens et lycéens, Eric Ciotti estime nécessaire d'avoir un constat sur ce qui s'est passé « dans trop d'établissements scolaires ». « Si nous avons ces phénomènes insupportables, cela traduit des difficultés, un malaise, un dysfonctionnement de l'école de la République. Nous voulons qu'une nouvelle forme d'autorité républicaine réhabilite l'école. Nous voulons que l'école retrouve ses fondements, ceux de ces hussards noirs de la République », souligne Eric Ciotti.

Evoquant la réponse du ministre de l'Intérieur au courrier du président de l'UMP faisant part des priorités d'actions de notre famille politique pour lutter contre le terrorisme, Eric Ciotti s'est étonné de l'absence « regrettable » de réponse sur le défaut de places en prison et sur l'aménagement des peines. « Comme tous les Français nous avons observé que parmi les terroristes, certains avaient obtenu des aménagements de peines », remarque Eric Ciotti rappelant que l'UMP , dans son programme présidentiel de 2012, prévoyait 24 000 places de prison supplémentaires pour les porter à 80 000 places en 2017.

Evoquant le discours du Premier ministre, Eric Ciotti attend de l'exécutif que les paroles se traduisent rapidement dans les actes. « Nous serons vigilants quant à la traduction de ces paroles dans des actes législatifs. Nous n'avons pas le temps d'attendre. La menace reste maximale. Nous avons besoin d'adopter maintenant des mesures fortes », insiste Eric Ciotti jugeant nécessaire « la mise en place de dispositifs judiciaires pour nos services de renseignements afin de détecter la menace ».

Le Gouvernement entendra-t-il les propositions de notre famille politique ? « Nous espérons que dans l'intérêt national, le Gouvernement et la majorité seront capables d'entendre les propositions de l'UMP. D'accepter que des propositions venant de l'opposition puissent être mises en œuvre et non rejetées parce qu'elles émanent de l'opposition », espère Sébastien Huyghe.

Huyghe Sébastien Ciotti Eric

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP
commenter cet article

commentaires

marc d'Héré 22/01/2015 07:27

Les mesures annoncées par Valls sont insuffisantes et d'application trop tardives. Encore une fois c'est Sarkozy qui a raison et qui fait les propositions justes.